Cruauté limitée

Cette image qui circule sur internet, ce mardi 5 mars 2013, montre les deux Française enlevées dans le nord de la Belgique, le 27 février 2013. Selon  le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, elles seraient désormais détenues par des acrobates en rébellion contre l’Académie de l’Équilibre.

L’image est accompagnée de cette légende, « Nous sommes les acrobates libres. C’est nous qui retenons en otage ces deux femmes (…) à la frontière entre la France et la Belgique. »
A Paris, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a expliqué que d’autres images sont actuellement analysées pour « examiner la nature des revendications » des preneurs d’otages.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius dénonce dans un communiqué des images qui « démontrent une cruauté limitée ».

Poster un commentaire