Drogues & genre

Posted in ASUD | Leave a comment

Sous un jour favorable

Posted in ASUD | Leave a comment

Le point de vue des policiers

Posted in ASUD | Leave a comment

Quels plaisirs? Quelles ivresses?

Posted in ASUD | Leave a comment

Nouvelles pistes

Posted in ASUD | Leave a comment

Sécurisation de l’enceinte circulaire et mise à niveau

Le clown attaque directement son sujet avec véhémence. Il prend les spectateurs à témoin comme s’ils connaissaient déjà les raisons de son irritation.  Il semble avoir le plus grand mal à contenir son agacement face à la passivité des personnes à qui il s’adresse.
 Selon le document d’évaluation du Bureau des divertissements, qu’il agite nerveusement sous le nez des spectateurs du premier rang, le résultat serait trop éloigné de « la distraction pure », principal objectif de l’attraction.
Ce document très critique distribué au public à l’entrée du chapiteau passe en revue, avec preuve en images, les principaux griefs du Bureau des divertissements.
Le clown attire l’attention du public sur les pages les plus significatives du document. Selon lui, l’attraction ne remplirait pas son rôle de dérivatif aux problèmes et aux angoisses de nombreux spectateurs.
Le clown rappelle que son institution est présente dans toutes les enceintes circulaires pour contrôler, informer, conseiller et décider. Les missions du Bureau des divertissements sont étendues tout comme ses moyens d’action. Son statut de clown lui donne le droit d’entrer dans les salles de spectacle pour constater les manquements au devoir de distraire.
Après avoir insisté sur le fait qu’il est primordial d’assurer, quelles que soient les circonstances le délassement immédiat du public, le clown déclare qu’il est soumis à un certain nombre d’obligations  et de droits, en tête desquels la possibilité d’utiliser la peinture de guerre contre les obstacles à l’exercice de sa mission.
Le directeur du cirque auquel s’adressent ces critiques, accompagnées de menaces, s’excuse au nom de sa troupe pour les infimes modifications apportées au projet et il rappelle que l’attraction qui commence dans quelques minutes sera exécutée  dans le respect des règles de sécurité, des coûts et des objectifs prévus initialement.
Le directeur demande ensuite à tous de faire silence pour entrer en phase avec la Grande Harmonie qui unifie les Arts du cirque partout dans l’univers. Le son de la Grande Harmonie augmente dans le silence. Il s’agit du bruit du périphérique auquel s’ajoute celui des climatisations géantes de la DST.
La vibration continue du boulevard périphérique, captée en direct, lentement amplifiée, devient une douce mélodie apaisante.
  Des spécialistes de l’équilibre bardés d’appareils de mesure et équipés de niveaux laser investissent la piste. Ils s’affairent à vérifier la conformité des équipements. Ils prennent la mesure des surfaces et des inclinaisons, inventorient leur matériel en flight-cases, font un ultime debriefing avant de grimper dans les structures pour mettre en route les générateurs d’énergie de l’installation. Les lignes électriques sous tension s’allument le long des traverses. Partout des diodes clignotent pour valider chaque étape de la mise en route.

Profitant des intermèdes d’obscurité pendant la validation des tests de sécurité, des marchands à la sauvette se faufilent dans les gradins. Ils tentent de vendre avec insistance divers produits indispensables, selon eux, au voyageurs en quête d’équilibre. Pointeurs laser, lunettes, ballons à gonfler munis de sifflets, bonbons, miroirs, stylos, masques, téléphones portables sont proposés à prix discount.

Un spécialiste en équilibre sur une barre suspendue au dessus des gradins explique aux spectateurs qu’en cas de modification du programme, ils seront amener à se déplacer dans les gradins durant l’attraction. Dans cette éventualité, une simulation de déplacement d’une partie des personnes présentes est supervisée par l’équilibriste . Il s’agit d’éviter, à titre préventif, tout risques de panique.

Pendant ce temps, la check-list des principaux éléments de l’attraction, testés l’un après l’autre se termine. L’équilibre est optimum. L’attraction peut commencer.

Les écrans diffusent des images démonstratives sur la dangerosité d’un environnement sans repère, sans quadrillage et sans horizontalité.

Posted in Cirque | Leave a comment

La plateforme d’études acrobatiques du Cirque Electrique signe la couverture de la Porte des Lilas

La couverture de la porte des Lilas, fondation du Cirque Electrique, a été réalisée de 2005 à 2007 pour un coût de 99 M€ TTC, hors aménagements de surface, financé par la Ville de Paris, à hauteur de 47,41 M€, avec la participation de la région Île-de-France (subvention de 29 M€) et de l’État (subvention de 22,59 M€).

Les chapiteaux du Cirque Electrique qui surplombent l’entrée du tunnel de la Porte des Lilas symbolisent l’activisme de la Ville de Paris et la volonté de nos élus d’atteindre, dans un avenir proche, l’équilibre optimum.

La Ville de Paris, maître d’ouvrage de l’opération, s’est appuyée sur une assistance à maîtrise d’ouvrage assurée par le personnel au sol du Bureau des Prévisions. Le maître d’œuvre est la plateforme d’études acrobatiques du Cirque Electrique (PEACE).

Posted in Cirque | Leave a comment

Contactez la billetterie du Cirque Electrique

Un colis à usage strictement acrobatique et contenant du fluor radioactif a été perdu lundi matin sur le périphérique de Paris, selon la préfecture.

Ce colis a été perdu au niveau de la Porte des Lilas, sous l’esplanade du Cirque Electrique, précise dans un communiqué la préfecture. Elle met en garde les personnes pouvant être amenées à retrouver ce colis puisque le produit contenu, le fluor radioactif, est considéré comme dangereux pour la santé « s’il est manipulé hors protocole acrobatique ».

La préfecture décrit ce colis comme « une caisse métallique, de 28 cm de haut sur 20 cm de côté », préconise de ne pas l’ouvrir, si le colis est repéré, et de contacter la billetterie du cirque électrique.

Posted in Non classé | Leave a comment

8 pages

32 x 45 cm à la coupe imprimé en n/b sur papier fluo


tiré à 2000 exemplaires ( 500 roses, 500 oranges, 500 jaunes et 500 verts)

Posted in Non classé | Leave a comment

Baraques foraines mobiles

Posted in Non classé | Leave a comment

Zou & West

Zou/Phil Rocks

West

Posted in Non classé | Leave a comment

L’anticlub est ouvert

Posted in Parcs et jardins | Leave a comment

Mariage gay, la droite en croisade

Posted in Test | Leave a comment

Le métier d’acrobate dessiné par Anne Van Der Linden

Les vocations sont nombreuses pour exercer le métier d’acrobate. Il faut savoir que c’est un métier de lumière, si vous ne voulez pas briller, passez votre chemin.Le métier d’acrobate offre de nombreux débouchés : les acrobates professionnels sont nombreux à pouvoir vivre uniquement de cette activité.

Pour être acrobate, il suffit d’être sportif et d’avoir une bonne condition physique. Certains sports sont à privilégier comme la gymnastique, les arts martiaux, l’escalade, la natation…L’acrobate doit être avant tout un athlète polyvalent prêt à s’adapter à n’importe quel situation.Chaque acrobatie nécessite une préparation minutieuse afin d’obtenir un résultat spectaculaire tout en assurant la sécurité de l’acrobate et du spectateur.

 

 

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Le futur du Cirque : un équilibre des canaux on line et off line

Pour les spectateurs qui préfèrent désormais assister aux représentations depuis leur smartphone ou leur portable, le cirque de demain doit apporter une expérience sans limite, physique et temporelle. Ce sont les conclusions d’une enquête réalisée par la plateforme d’études acrobatique du Cirque Electrique.

Au moment où les spectateurs réclament des expériences nouvelles, divertissantes, enrichies et personnalisées, les cirques traditionnels peuvent-ils garder le même visage ? Il est vraisemblable que non. C’est ce que dévoile l’enquête publiée par la plateforme d’études acrobatiques*.

Si un français sur deux avoue utiliser Internet ou son téléphone mobile pour assister à un spectacle de cirque, la possibilité de téléguider à distance les artistes demeure un critère décisif pour les Français. Ils en attendent principalement un gain d’émotions. 15% des spectateurs se rendent spécialement sous des chapiteaux quand ceux-ci proposent des attractions innovantes (comme l’utilisation d’iPad ou de bornes connectées). Une personne sur deux admet par ailleurs opter plus facilement pour un cirque qui innove sur son site (réservations 3D, animalerie virtuelle, spectacles à la carte, réalité augmentée).

Pourquoi cet engouement pour les innovations tous canaux confondus ? Selon le sondage, 65% des Français estiment que ces dernières facilitent leur prise de plaisir. Outre leur praticité, ces innovations sont un critère de sélection pour les spectateurs. 53% d’entre eux déclarent que leur présence les incite à fréquenter un cirque plutôt qu’un autre.

Pour 74% des Français, l’évolution des cirques traditionnels semble donc incontournable. Un quart des personnes interrogées considèrent que les chapiteaux deviendront des lieux dédiés à la représentation de spectacles à la demande,  imaginés et organisés en ligne par les spectateurs eux-mêmes.

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1011 personnes représentatif de la population française, âgé de 6 ans et plus, du 27 au 29 décembre 2012

Posted in Cirque | Leave a comment

Bienveillance, abondance, excellence

Hiérarchie bienveillante, abondance de moyens, excellence professionnelle, certains artistes ont la pêche. C’est ce que révèle une « étude sur le Cirque Electrique » réalisée par une unité de recherche du CNRS de Toulouse.

L’étude pointe des « relations de travail saines » de la base à la direction et au sein des équipes et des services. Les acrobates estiment ne pas être en compétition entre eux (79,9 %) et ne pas avoir de difficultés relationnelles avec les autres services (87,6 %). Par ailleurs, 80 % d’entre eux se disent fiers d’appartenir au Cirque Electrique.

Cette étude révèle également des conditions de travail agréables, 31.7% des artistes sondés ont reçu en moyenne 10 récompenses lors des six derniers mois. Les autres soulignent que leur travail est « équilibrant sur le plan émotionnel, mental et relationnel ».

Toutefois, deux pistes sont évoquées dans l’étude pour améliorer la situation : création d’une Académie de l’Équilibre représentant toutes les disciplines pour évoluer vers un management plus participatif, et enfin possibilité d’augmenter rapidement le taux d’attribution des récompenses.

Posted in Non classé | Leave a comment

L’Académie de l’Équilibre veut dépasser toutes les limites

L’Académie de l’Équilibre, qui rassemble des acrobates, des illusionnistes et des inventeurs d’attractions foraines va décerner des prix qui encouragent la prise de risque et contribuent aux dépassements de toutes les limites.

L’Académie de l’Équilibre établira bientôt la liste des prix et médailles qui seront délivrés. Environ 80 prix seront attribués chaque année selon les analystes du Bureau des Prévisions.

La Grande Médaille sera la plus haute distinction de l’Académie de l’Équilibre. Elle récompensera un spectacle «ayant contribué de façon décisive à la frayeur et à l’émerveillement des spectateurs, tant par l’originalité de ses prises de risque que par leur rayonnement international. Les travaux conduits auront concerné un domaine extrêmement dangereux et apporté un réel recul des limites de la discipline abordée.»

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Unité mobile de spectacle

L’unité mobile de spectacle devient, selon les évènements, une régie vidéo 3D, une salle de projection 3D (cabine d’immersion), une baraque foraine pour attraction numérique interactive ou un char de carnaval pour les parades.

Posted in Cirque, Parcs et jardins | Leave a comment

Posted in Non classé | Leave a comment

« Des images terriblement choquantes en 3D. »

La réaction de Paris n’a pas tardé, lundi, après la diffusion du dernier clip du groupe Ithak sur YouTube montrant la trapéziste Tarzana exécuter froidement son numéro sur l’air de « Je fly ». Une réunion s’est tenue lundi après-midi à l’Élysée, avec notamment le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, le ministre de la Défense,Jean-Yves Le Drian, et le chef d’état-major des armées, Édouard Guillaud, juste après l’annonce de la diffusion de cette vidéo.

Le Premier ministre, qui venait de quitter l’Élysée à l’issue d’une réunion ministérielle sur les finances publiques, est revenu au palais présidentiel vers 17 heures. Jean-Yves le Drian, l’amiral Édouard Guillaud et le secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, Francis Delon, ont également franchi les portes de l’Élysée pour cette rencontre, qui n’était pas annoncée à l’agenda du chef de l’État. Tous ont quitté le palais présidentiel après environ une heure.

Posted in Parcs et jardins | Leave a comment

En tournée à travers la France

Une caravane de sensibilisation pour les jeunes en quête de projets d’avenir a entamé, mercredi, une tournée à travers la France. L’opération, dont le coup d’envoi a été donné depuis la Porte des Lilas à Paris, est organisée par le Cirque Électrique avec la contribution de la Direction du travail, de l’emploi et de la Sécurité sociale.

L’objectif de cette initiative est de présenter aux jeunes diplômés des universités et des établissements de formation professionnelle, insuffisamment informés, les avantages de la vie d’artiste.

Posted in Cirque, Parcs et jardins | Leave a comment

Excellente initiative de l’Académie de l’Équilibre pour lutter contre l’isolement des personnes âgées et le manque de logements pour les étudiantes.

Fabienne, étudiante, a trouvé une solution radicale pour régler ses problèmes de logement. A 24 ans, elle vit dans une résidence réservée aux personnes âgées. Une démarche qui s’inscrit dans les actions intergénérationnelles que promeut l’Académie de l’Équilibre. « Il y a quelques années, nous avions déjà travaillé avec l’association Besoin de toit pour former des binômes étudiant-senior. Les étudiants louaient une chambre à moindre coût chez une personne âgée en échange d’une présence ou de services. » déclare le représentant de l’Académie de l’Équilibre.

Cette fois, l’hébergement est totalement gratuit. Fabienne vit entouré de 21 seniors, répartis dans les trois étages d’une résidence de standing.

« En échange d’un studio, j’assure la permanence du samedi, de 23 heures à 4 heures du matin. J’ai un téléphone relié à toutes les lignes des résidents. Si la téléalarme se déclenche chez une personne âgée, c’est moi qui suis prévenu et qui interviens » explique la jeune femme. Elle est titulaire d’un brevet de premiers secours et souhaite devenir éducatrice spécialisée. En plus d’ajouter une ligne sur son CV, la vie en foyer-logement pour personnes âgées comporte un vrai avantage financier. « Cinq heures par semaine me rapporte 1540 euros par mois et mon logement est gratuit. Sans l’Académie de l’Équilibre je n’aurais pas pu venir en Ile-de-France pour finir mes études ou alors il m’aurait fallu trouver un autre travail en complément »,confie la jeune femme.

 

 

 

Posted in Test | Leave a comment

C’est difficile. Chaque jour apporte sa part de défis. Parfois on se blesse… Mais je pense que c’est pour ça qu’on aime ce qu’on fait.

 Le Cirque serait, selon l’Académie de l’Équilibre, un facteur de libération en réduisant le temps consacré à l’éducation des enfants.

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Cruauté limitée

Cette image qui circule sur internet, ce mardi 5 mars 2013, montre les deux Française enlevées dans le nord de la Belgique, le 27 février 2013. Selon  le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, elles seraient désormais détenues par des acrobates en rébellion contre l’Académie de l’Équilibre.

L’image est accompagnée de cette légende, « Nous sommes les acrobates libres. C’est nous qui retenons en otage ces deux femmes (…) à la frontière entre la France et la Belgique. »
A Paris, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a expliqué que d’autres images sont actuellement analysées pour « examiner la nature des revendications » des preneurs d’otages.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius dénonce dans un communiqué des images qui « démontrent une cruauté limitée ».

Posted in Non classé | Leave a comment

L’Académie de l’Équilibre attaquée par des inconnus

L’Académie de l’Équilibre de Paris a vécu ce mardi un après-midi de terreur et de violence.

Christian Chapiron, professeur de trapèze et membre du bureau exécutif de l’Académie de l’Équilibre a rapporté sur sa page officielle que des incidents d’une rare violence ont émaillé aujourd’hui l’Académie.
En marge d’une manifestation prévue le 08 mars et qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du Divertissement, plusieurs individus munis de gourdins et de barres de fer se sont introduits dans l’enceinte de l’établissement et ont essayé d’y semer le chaos.

Christian Chapiron affirme que « pendant que les étudiants acrobates distribuaient les tracts de la manifestation, un groupe d’inconnus se sont immiscés à l’intérieur de l’établissement malgré l’intervention de l’administration et ont commencé à jeter des pierres ». Très vite un état de panique générale, de confusion et de terreur s’est installé et plusieurs personnes ont été blessés », poursuit le professeur. Les forces de l’ordre se sont aussitôt rendus sur les lieux.

Posted in Non classé | Leave a comment

Le directeur du cirque cachait un incroyable charnier

Des dizaines d’artistes morts, entassés, en décomposition pour la plupart, dans une odeur à vous lever le cœur, c’est le spectacle qui attendait les contrôleurs de l’Académie de l’Équilibre dans ce cirque parisien, situé à la Porte des Lilas. L’endroit avait été signalé à la Mairie de Paris, qui avait à son tour prévenu les services spécialisés de l’Académie de l’Équilibre. «De toute ma carrière, en une trentaine d’années, je n’avais jamais vu une chose pareille, confiait hier, à la barre, l’un des deux contrôleurs. À la barre, le directeur du cirque, pour s’excuser, explique qu’il traversait alors une mauvaise période, du point de vue personnel.
«Le point positif, dans cette affaire, c’est que vous avez cessé votre activité, et c’est ce que vous pouviez faire de mieux»,  a fait remarquer le représentant de l’Académie de l’Équilibre en réclamant une amende de 1500€, ainsi qu’une interdiction d’exercer la profession de forain durant une durée de cinq ans.

Posted in Cirque | Leave a comment

Le marionnettiste amputé volontaire tire à nouveau les ficelles

Piazollo Illumitati, un marionnettiste de 26 ans amputé volontaire a reçu une prothèse de main restaurant les capacités sensorielles en réception et en émission, grâce à une connexion au système nerveux.

Des chercheurs ont transplanté une main bionique qui restaure la virtuosité des manipulations. La prothèse est connectée au système nerveux par des fils et des électrodes implantées dans les nerfs qui transmettent les informations de et vers une main normale.  L’annonce a été faite le 5 mars par une équipe de l’Académie de l’Équilibre, dirigée par le Dr Silvestro Micera (sur l’image).
Le receveur de cette prothèse, le marionnettiste Piazollo Illumitati, lors d’essais avec un précédent prototype, ressentait la douleur lorsque des aiguilles étaient piquées dans la peau de la prothèse, via ses capteurs. Plus impressionnant encore, en quelques jours, il parvenait à « vouloir » que la main artificielle se déplace comme il le souhaitait.

Le marionnettiste aurait signé, avant cette opération spectaculaire, un contrat très avantageux avec le Cirque Électrique.

Posted in Cirque | Leave a comment

L’Académie de l’Équilibre cède sa division d’analyse d’urine pour se concentrer davantage sur les arts du cirque

L’Académie de l’Équilibre a annoncé aujourd’hui qu’elle avait vendu UKILIB ® , sa division d’analyse d’urine à une société affiliée de One Rock Capital Partners, de Laurel Crown Partners et de StoneCreek Capital.
« Le dessaisissement de notre entreprise d’analyse d’urine constitue une étape importante dans la stratégie de croissance de  L’Académie de l’Équilibre qui nous permettra de centrer nos efforts exclusivement sur le développement des arts du cirque », explique Philippe Duroc, porte-parole du conseil d’administration de  L’Académie de l’Équilibre.

Posted in Cirque | Leave a comment

Tous les bénéfices seront réinvestis dans la vie d’artiste

Si le trafic de drogue alimente généreusement les services secrets, les caisses noires et les organisations criminelles, il peut, sans préjudice pour les utilisations précitées, également subventionner la création artistique.

Les drogues ont couté beaucoup trop d’argent aux artistes et même quelques fois leur vie. Cela doit changer.

En 2013, comme avant, il est toujours autant difficile de produire une création libérée de l’emprise du corporate et des institutions. Nombreux sont les artistes qui, soumis à ces contraintes, éprouvent des difficultés pour imaginer de nouvelles voies.L’Académie de l’Équilibre subventionne les artistes, prêts à risquer la prison, à se lancer dans la production et la distribution de drogue.


La mise en chantier du projet « ART, WEED & ÉCONOMIE » est répartie sur plusieurs équipes.
Première chambre – développement de l’idée
Cellulecom – arguments pour défendre le projet contre les détracteurs
Groupe action – méthode de mise en pratique rapide
Archives – témoignages d’artistes en phase d’épanouissement grâce à cette source de financement

Le projet doit obligatoirement intégrer des images attrayantes et quelques lignes ou slogans psychédéliques pour casser l’éventuel austérité du propos.

Les artistes sont de plus en plus précarisés et isolés.La production et la distribution de stupéfiants, à mi-temps, réactive l’autonomie économique et le contact social.

Le colportage de drogue facilite les rencontres dans les milieux du showbiz et des médias

Le deal est une solution pour vivre selon ses goûts, dans le luxe ou la bohème

Le consommateur d’un élargisseur de conscience est souvent plus réceptif à la présentation d’une œuvre artistique.

Une moralisation argumentée de l’idée doit être développée:

- Les artistes dealers ne doivent s’engager dans d’autres activités illicites (armes, prostitution, etc…) qu’en cas d’extrême nécessité.
 - Tous les bénéfices du trafic seront réinvestis dans l’amélioration de la vie d’artiste et la production de divertissements progressistes.

Posted in Art | Leave a comment

Il est très très gentil

Posted in Parcs et jardins | Leave a comment

Printemps de l’Europe socialiste (ebay 2007)

Posted in Art | Leave a comment

Circus movie (script by davidainsworthhall) version 1.0

 

Beginning
Starts with introduction of players. Each one showing the life style and skills of the individual.

Quarter
Big party with interlocking stories/ flash backs to compound the players. The walk home to each one home. Story start about going some were with the circus / go on tour.

Half way
The next day after parting there is a show on under the big top circus tent. Every one is hung over and during the set up for the show fro lights sound bar tent office the attest cleaning then getting ready and dinner before al la French style. Then the show STEAM . With all it magic.

Three quoters
Talk and planing of the road trip with interlocking life styles filler I.E
Some arrest losing mony to do some thing bigger / tie and her daughter / RV and leaving the space empty also with kids and school Ex a love story some were too a fight drugs sex rock and roll
Then the packing for the road trip and a jazz night in the tiger palace
( fontazio ) and ( tie ) with the jap band / the shrine night.

The Last quieter
Road trip leave Paris behind to go some were.

The end
A show some were els.

Posted in Cirque | Leave a comment

La patrouille poétique

Vincent écrit des poésies. Seul chez lui, il se plonge dans une transe créative. Il noircit des pages et après plusieurs relectures, à 3h du matin, le poète enfin satisfait déclame ses vers.

Le lendemain, ayant très peu dormi, il arrive épuisé au travail. Dans le bureau d’un commissariat, Vincent et 3 collègues flics se préparent pour partir en patrouille. Ils inspectent leurs armes et jouent au cow-boys. Remarquant le coté taciturne de Vincent, les collègues le suspectent d’avoir passé la nuit à s’envoyer en l’air. Avec eux, il y a une femme flic, Corinne. Elle ne rit pas des blagues triviales.

Vincent conduit la voiture en patrouille. Ses collègues discute politique. En passant devant un jardin public, ils aperçoivent des jeunes rassemblés autour d’un banc qui se partagent un joint.

La voiture pile, les flics sautent du véhicule et se précipitent vers les jeunes. Après une course poursuite, les jeunes sont rattrapés et plaqués en ligne contre une grille du jardin. En fouillant les poches des gosses, les flics trouvent une barrette de hash. Les 3 jeunes arrêtés n’ont pas de papiers d’identité.

Vincent est resté dans le véhicule pendant l’intervention, il en a profité pour écrire quelques rimes sur un calepin. Corinne revient vers la voiture et demande à Vincent qu’il appelle un panier à salade pour embarquer les gosses. Le voyant écrire sur son calepin, Corinne lui demande ce qu’il fait. Corinne drague Vincent. Vincent referme le calepin. Tu m’écris une lettre d’amour dit-elle.

Un des jeunes profite de l’intermède pour se tirer. Un flic le poursuit, en sautant par dessus un parapet, il se casse la figure et grimace de douleur, le flic qui gardait les jeunes vient à son secours. Les deux jeunes se sauvent. Corinne et Vincent arrivent à la rescousse. Le flic qui s’occupe du blessé indique la direction par laquelle sont partis les fuyards. Corinne court plus vite que Vincent, elle rattrape un des gosse (le plus petit) et le plaque sur le sol. Elle lui passe les menottes en l’insultant. Le gamin réplique sur un ton ordurier. Corinne le gifle. Le gamin se met à pleurer en appelant sa mère. Tu vas fermer ta gueule vocifère Corinne en lui balançant un coup de pied. Vincent l’empêche de continuer. Il lui ordonne de se calmer.

Le gamin menotté est pris en sandwich entre deux flics à l’arrière du véhicule. Un des flics lui secoue la tête en lui tirant les cheveux. Corinne se marre. Ben alors, tu fais plus ton malin ? La voiture est prise dans les embouteillages. Le flic blessé demande à Vincent de se magner car il a mal. Vincent pose le gyrophare sur le toit du véhicule. Vincent fonce dans les embouteillage, toute sirènes hurlantes. Il semble perdu dans ses pensées et ses lèvres articulent des rimes muettes.

Posted in contenu illimité | Leave a comment

CHAPITOECOLE

L’acrobate, seul dans sa loge, retouche son maquillage. Visiblement il est le plus heureux des hommes. La porte s’ouvre brutalement, un clown hilare le pousse dans les coulisses. C’est son tour d’entrer en scène. Il se retrouve sur la piste, en pleine lumière. Un podium pailletée est dressé au centre du chapiteau. Des banderoles multicolores frappées du logo chapitoecole et des fanions tapissent le barnum. Sur le podium, une strip-teaseuse annonce l’acrobate. « Tapman est le dernier diplomé de notre sélection, il revient de loin, il mérite vraiment vos applaudissements !». L’acrobate, aveuglé par les spots a le trac. Il grimace un sourire figé vers le public invisible qui scande son nom. « Tapman, Tapman, Tapman !“

Il se dirige d’une démarche harmonieuse vers le podium encadré par deux danseurs portes-drapeaux qui sautillent en cadence sur une musique techno de fête foraine.

Dans le cercle lumineux d’un projecteur de scène apparaît un tigre robotisé.

Aidé par la strip-teaseuse, Tapman enfile sa cotte de maille électrique . Le tigre mécanique saute sur le podium en ronronnant. Il frotte sa gueule contre la protection abdominale de la cotte de maille.

L’acrobate repousse les caresses trop affectueuses du fauve. Brusquement, sans raison apparente, le tigre se jette sur lui. Des gerbes d’étincelles provoquées par le choc irisent la piste. Le public hurle de terreur.
Tapmam voit des étoiles, puis tout devient noir.

Tapman est un fœtus qui baigne dans le liquide amniotique. A travers la peau du ventre de sa mère il sent la main de son père qui le caresse.

Dans la chambre, le père de Tapman regarde sa femme en dessinant des lignes amoureuses sur son énorme ventre. Il l’enlace et l’embrasse : « je te trouve très belle avec ton gros ventre ». Les deux amoureux en s’étreignant s’enroulent dans les draps.

Le fœtus de l’acrobate tourbillonne comme s’il était à l’intérieur d’une machine à laver.

Maintenant le père est sur la mère, ils échangent un baiser torride

Le pauvre fœtus est complètement écrasé.

La mère pousse son mari « tu es trop lourd, j’étouffe »

Le fœtus respire mieux lui aussi mais la trêve est de courte durée.

Sa mère se place à califourchon sur son père et remue les hanches énergiquement.

Tapman est secoué dans tout les sens.

Le rythme des amants s’accélère en suivant le crescendo d’un roulement des tambours.

Le fœtus, projeté en l’air, rebondit contre les parois comme sur un filet de trapéziste.

Les parents se séparent après un orgasme tumultueux et retombent cote à cote les bras en croix.

Le fœtus baigne entre deux eaux, il ressemble à un noyé. On entend une musique glauque et lugubre. En plongée sous-marine la caméra s’approche de Tapman. Est-il encore vivant ?
Il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Il sourit aux anges, il est le plus heureux des fœtus. Tout baigne, il plane… Tout à coup ! Horreur !, la parois qui retient le liquide amniotique se déchire. Tapman est pris dans un tourbillon qui l’aspire.

Quand sa tête grimaçante émerge du col de l’utérus distendu, des mains gantés l’attrapent au cou et l’étranglent. Une fois extirpé sanguinolent du ventre de sa mère, on le suspend par les pieds, la tête en bas, et on lui balance une magistrale claque sur les fesses. Le sang éclabousse l’objectif de la camera.
L’acrobate hurle.

Maintenant Tapman a trois mois, il est dans son berceau, il hurle encore. Sa mère entre dans la chambre et le berce affectueusement pour le consoler mais Tapman hurle de plus belle. Sa mère remonte le mécanisme du tourniquet à musique accroché à la tête du berceau. Les jolies petites figurines de clowns du mobile qui s’anime le fascine. Voyant son fils calme et souriant, la mère s’éloigne discrètement en chuchotant une berceuse. Le mécanisme d’accrochage du tourniquet n’est pas assez serré. Le jouet rotatif penche dangereusement vers l’intérieur du berceau et tombe sur la tête du bébé.
Le nouveaux-né hurle de nouveau

Maintenant Tapman a 2 ans, il est dans les bras de son papa et il hurle toujours. Son père ne sait plus quoi faire pour le consoler, la fenêtre grande ouverte lui donnerait presque des idées. Il regarde la rue en bas par curiosité et s’imagine qu’il jette son enfant dans le vide. Le corps du nouveau-né rebondit sur le toit d’une voiture en stationnement. Le père recule pris d’un vertige. Il s’éloigne de la fenêtre plein de remords « Quel horrible idées » Il fait plein de bisous à Tapman qui hurle. Pour consoler l’enfant, il fait sauter son bébé dans ses bras. A sa grande surprise, les vagissements cessent immédiatement et le petit Tapman éclate de rire. Le père le jette en l’air en disant « coucou le bébé ». Les rires gazouillants de Tapman redoublent d’intensité. Son père l’envoie de plus en plus haut. « Il aime ça le bébé à son papa » . La tête du de Tapman se cogne au plafond. Bing ! Le père surpris par l’impact rattrape son fils de travers. L’enfant lui échappe des mains et s’étale sur le parquet. Boum !
Tapman hurle.

L’acrobate à cinq ans, il hurle sur la banquette arrière. La voiture roule sur l’autoroute, le trafic est dense. Sa mère lui donne un gâteau, l’enfant l’écrase entre ses doigts et arrête de pleurer. Les parents soulagés profite du repos sonore. Le paysage défile sur fond de FM. Tapman joue avec la poignée de la portière. Tout à coup, la portière s’ouvre, Tapman est éjectée du véhicule. Le chauffeur d’un poids-lourd qui arrive à toute vitesse voit l’enfant rebondir sur le macadam. Une voiture passe à quelques centimètres de lui. Miraculeusement, l’enfant n’est pas touché, il avance à quatre pattes sur la chaussée. Il n’est pas le seul en danger. En face de lui, un hérisson essaye de traverser dans l’autre sens. Le hérisson et le bébé se dévisage avec surprise. Une voiture écrase le hérisson. Le routier freine brutalement. Il place son camion en travers de l’autoroute pour stopper le flux des véhicules, Le bébé est assis au milieu de l’autoroute sans une égratignure. En voyant son père affolé se précipiter vers lui, il se met à hurler.

Tapman à dix ans, il est en primaire. Le jeune garçon, insouciant du danger, pour faire rire ses copains, fait l’andouille sur le portique de la cours de récréation. Sa maîtresse voit la scène de loin, elle se précipite pour éviter l’accident. Le petit Tapman perd l’équilibre et bascule dans le vide. La maîtresse arrive trop tard. Le petit Tapman est mal tombé. Inconscient, il ne bouge plus. Elle le croit gravement blessé. Les enfants silencieusement font cercle autour d’eux. Certains commencent à pleurer.
Tapman se relève brusquement en riant. Il faisait semblant d’être mort. Il se moque de sa maîtresse livide de peur avec insolence. L’institutrice lui retourne la figure avec une paire de claques retentissantes.

Le directeur se lève pour recevoir Tapman et sa famille. Plusieurs professeurs sont présents dans la pièce. La famille est convoquée par un conseil de discipline extraordinaire. Les professeurs épouvantés énumèrent les innombrables exploits de Tapman. La liste est longue… catastrophe à la cantine, massacre en salle d’informatique, carnage à la bibliothèque, pugilat en cours de yoga et ce qui est plus grave… trafic de mangas dans les sous-sols de l’école.
Les parents plaident pour leur fils, ils parlent de son sommeil agité, ils sortent même d’une enveloppe un certificat médicale où il est question de problèmes de dyslexie, de troubles moteurs et de comportements particuliers ne pouvant être soignés qu’en conservant l’enfant en phase de guérison dans l’enseignement public.

En réalité, ce document est un faux fabriqué pendant la nuit par les parents terrifiés par l’idée d’avoir Tapman à la maison 24h sur 24. La supercherie démasquée, Tapman est définitivement renvoyé de l’établissement.

Tapman est chez lui, à 16 ans il passe la journée à faire des exercices d’équilibre avec tout ce qui lui tombe sous la main. Souvent il se casse la figure et on ne compte plus les dégâts dans l’appartement familial .

Sa mère est dans la cuisine, elle épluche des oignons en pleurant. Son père rentre fatigué du travail. D’un coup d’œil circulaire, l’homme fait le bilan de la casse ; L’accoudoir du canapé est déchiré, une vitre de la salle à manger est fêlée, il n’y plus de vase sur la commode de l’entrée. En passant devant la cuisine, il aperçoit les débris du vase disparu qui dépassent de la poubelle. Il jette un coup d’œil suspicieux sur son fils en équilibre, les pieds au mur, sur une chaise déglinguée qui regarde la télé dans le salon et s’installe devant sa femme pour l’aider à éplucher les oignons. La mère, larmoyante, énumère les catastrophes de la journée. Elle est très énervée contre Tapman. Le père temporise, Il évoque, les larmes aux yeux, la gentillesse du petit garçon mais cette fois, la maman de Tapman n’en peut plus, elle est au bord de la crise de nerf. Elle reproche à son mari son absence. L’homme en colère frappe sur la table et se met à injurier sa femme.

Tapman, la tête à l’envers, suit la conversation houleuse de ses parents. Ça lui fait de la peine d’être la cause de leur discorde. Une larme perle dans son regard. En entendant qu’il est question de le foutre à la porte définitivement, Tapman, sursaute de surprise, perd l’équilibre et heurte une multiprise dans sa chute. Scritchh ! La télévision s’éteint victime d’un court-circuit. L’enfant se relève, en larmes, il dévisage ses parents larmoyants. Le fil de la multiprise s’est enroulé autour du pied du lampadaire halogène qui bascule et tombe sur la tête de Tapman. Les plombs sautent. L’appartement est plongé dans le noir. La télé grésille encore. Brusquement une longue flamme bleu s’échappe de l’appareil. La flamme se reflète dans les regards larmoyants de Tapman et de ses parents. La flamme se dédouble et lèche le rideau du salon.

C’est la panique dans l’immeuble. Des pompiers équipés de masques à gaz évacuent avec difficultés les habitants. La cage d’escalier est enfumée. un pompier enfonce à la hache une porte et s’engouffre dans l’appartement d’où provient la fumée. On découvre les corps sans connaissance de Tapman et de ses parents. Les secouristes placent des masques à oxygène sur les visages des victimes. La famille est évacuée sur des brancards. Un des pompiers qui porte le brancard de Tapman rate une marche. Le brancard lui échappe des mains et dévale l’escalier comme une luge en renversant comme des quilles tous ceux qui se trouvent sur son passage. La tête de l’enfant se cogne contre les murs, elle martèle chaque barreau de la rambarde. Elle résonne en heurtant les marches. Le bruit est insupportable, le pompier maladroit se bouche les oreilles en grimaçant.

Tapman est entièrement couvert de bandes plâtrées, sa jambe gauche en extension est accrochée à un portique orthopédique. Un docteur rassure ses parents : « ne vous inquiétez pas, avec un peu de rééducation, votre fils sera bientôt comme avant ». Les parents blêmissent.

Tapman traîne dans le hall d’entrée de son immeuble avec des copains. Un joint d’herbe passe. La conversation tourne autour du thème de la baston. Tapman frime, il raconte que sa tête est en fer et qu’il peut tout encaisser. Un de ses potes le prend au mot et lui propose de lui mettre une patate pour voir. Tapman relève le défi. Le gars le frappe avec méchanceté. Tapman ne bronche pas. L’autre recommence, il frappe plusieurs fois. Tapman encaisse impassible. Un passante qui pousse un landau, choquée par la scène les engueule. Tapman lui répond avec grossièreté de se mêler de ses affaires. Outrée, la femme gifle Tapman violemment. Croyant que les jeunes violentent la pauvre femme, un passant s’interpose. Une voiture de police pile devant l’attroupement. Les flics se jettent dans la mêlée et matraquent tout le monde sans discernement. Tapman encaisse les coups en regardant les flics avec défiance.

On retrouve Tapman avec un pansement sur la tête, entouré de ses parents. La famille est en consultation chez un spécialiste de l’enfance difficile. Il vient de subir une série de test impressionnante : prise de sang, scanner, réflexes, Q.I, électroencéphalogramme, entretien psychologique. Le spécialiste commente les résultats. Il n’y aucunes raisons de s’inquiéter, Tapman est totalement normal. Il est simplement un peu agité, bagarreur et rêveurs comme tous les garçons de son age et les prisons sont pleines de garçons de son age, agités bagarreur et rêveurs. Tapman est plein d’avenir, mais si on ne l’aide pas, il peut devenir un marginal inadapté, un drogué, voir pire, un repris de justice ou un assassin. La mère de Tapman, effrayée, écrase la main de son fils. Le problème, voyez-vous dit-il aux parents en les regardant droit dans les yeux, C’est la faillite des valeurs à l’intérieur même de la cellule familial. La démission des parents est la principale cause de l’inadaptation des jeunes. Pourtant, malgré ses handicaps, Tapman a de la chance. Le gouvernement vient de subventionner un internat expérimental pour encadrer les jeunes en difficulté comme lui, pour les guider vers un avenir meilleur. Il s’agit d’une nouvelle méthode éducative liée aux arts vivants et plus particulièrement, aux arts du cirque. Si les parents acceptent certaines conditions de confidentialités, Tapman peut s’inscrire dans cette nouvelle unité d’éducation spécialisées. L’élève Tapman sera pris en charge à 100% par l’éducation nationale.

Derrière une glace sans teint, plusieurs personnes suivent l’entretien. Un opérateur enregistre la séance avec une caméra vidéo.

Les parents hésitent, ils s’interrogent du regard et demandent son avis à leur fils. Le garçon accepte.

La maman de Tapman plie soigneusement le linge du petit dans sa valise et ajoute une paquet de gâteaux. Son mari fait l’inventaire des fournitures demandées par l’internat. Tapman, la tête à l’envers, en équilibre sur la commode de sa chambre joue pour la dernière fois avec sa console car cet appareil est interdit dans sa nouvelle école. Le père hâte le mouvement en fermant la valise. Il ne reste plus beaucoup de temps, la navette va bientôt passer.

Tapman et ses parents attendent la navette devant l’entrée de l’immeuble. Un minibus chapitoecole s’engage dans la rue et s’arrête à leur hauteur. Il y a déjà plusieurs personnes à l’intérieur. Tapman embrasse ses parents et monte dans le véhicule.

Posted in Non classé | Leave a comment

Donation Elephantesque

L’acrobate philanthrope français Christian Chapiron offre 78 roulottes, dont 33 modifiées en baraques foraines multimédias et 17 aménagées en loges d’artistes au Cirque Electrique.

Le directeur du Cirque Electrique, Hervé Vallée, a de quoi se réjouir. Depuis le 9 avril, son cirque est officiellement l’heureux propriétaires de 78 nouvelles roulottes. Cette collection, estimée à plusieurs milliers d’euro, est offerte par l’acrobate philanthrope français Christian Chapiron. Assemblée patiemment depuis plusieurs mois, elle «est l’une des plus importantes au monde», a précisé le Cirque Electrique, et va «transformer le monde du cirque et de la fête foraine». Le don a été accepté mardi par le conseil d’administration de l’Académie de l’Equilibre.

Parmi les 78 roulottes figurent notamment 33 baraques foraines multimédias, 17 loges d’artistes équipées des derniers perfectionnements en matière de modifications corporelles, 14 réserves de costumes et accessoires spéciaux, 14 cabines d’immersion 4D, et un nombre inégalé de roulottes expérimentales, énumère le Cirque.

«C’est un don extraordinaire pour notre cirque et notre ville», s’est félicité le directeur du Cirque Electrique, Hervé Vallée. «Même si le Cirque Electrique est unique dans sa capacité à présenter plus de 50 attractions spectaculaires, nous avons longtemps manqué de cette dimension avant-gardiste. L’avenir du divertissement y sera désormais représenté par ce don d’exception».
Un premier évènement d’envergure est prévu au printemps 2014.

En parallèle de ce don, le célèbre cirque parisien, qui reçoit quelque six millions de visiteurs par an, compte créer un nouveau centre de recherche consacré à des attractions jamais vues, grâce à une dotation non communiquée, financée notamment par Christian Chapiron.

Le célèbre acrobate, âgé de 27 ans, est le fils de Paloma Picasso, co-fondatrices de la multinationale Picasso Inc, spécialisée dans les produits de beauté, dont Christian Chapiron est président émérite. Il est l’un des plus importants mécènes du cirque en Europe.

Christian Chapiron a souhaité faire un «don aux gens qui vivent et travaillent à Paris et à ceux qui viennent du monde entier s’y divertir». «J’ai choisi le Cirque Electrique pour offrir ces roulottes, parce que je pense qu’il est essentiel qu’elles soient vus et surtout utilisées sur l’esplanade de l’un des plus grands cirque du monde», a-t-il ajouté.

Posted in Cirque | Leave a comment

REPRODUCTION DANGEREUSE

ATELIER ECOLE DE DESSIN / INTERIEUR / JOUR

En gros plan, une main achève un dessin sur une tablette tactile. L’image achevée est immédiatement partagée, elle circule de tablette en tablette autour d’une table de travail où sont rassemblés des étudiants en art très élégants. Le dessinateur est félicité par la joyeuse assemblée. C’est Jensen, le héros de cette histoire, il porte un uniforme en toile brute coupé comme un bleu de travail constructiviste avec des décorations discrètes sur la poitrine. On comprend à son costume qu’il n’appartient pas à la même classe sociale que les autres étudiants qui portent des habits plus élégants.

INSERT

Une série de plans montre que l’image qui amusait les étudiant fait le buzz partout en ville.

Tous ses lecteurs éclatent de rire à la vue de l’image.

- des étudiants sur un campus.

- des ouvriers sur une chaîne de montage.

- des militaires à la caserne.

COULOIR ADMINISTRATION/INTERIEUR/NUIT

Un fonctionnaire en uniforme avance dans un couloir en regardant sa tablette et rigole lui aussi. Il pousse une porte qui se referme après son passage.

BUREAU ADMINISTRATION/INTERIEUR/NUIT

Le fonctionnaire donne sa tablette à un collègue jeune et décontracté assit derrière un bureau.

LE FONCTIONNAIRE

Vous avez le nom du dessinateur ?

LE FLIC (excité)

Yukawa. Regardez plus loin. Y’a une autre image.

Le fonctionnaire se marre en découvrant l’image suivante. D’un des tiroirs, il sort un dossier où la photo de Jensen est agrafée en face profil, on y lit: Jensen Yukawa II, étudiant à l’académie supérieure de peinture. Le fonctionnaire s’empare d’un tampon sur son bureau et oblitère, en énorme, la couverture du dossier avec les mots :

REPRODUCTION DANGEREUSE

Le fonctionnaire glisse le « dossier Yukawa » dans un casier qui porte l’inscription : EXPULSION IMMEDIATE.

POSTE DE DOUANE /EXTERIEUR NUIT

Jensen fait la queue avec d’autres expulsés devant un poste de douane. C’est l’ultime contrôle. Derrière le grillage électrifié qui court sur des kilomètres commence le no’mans land. Des vendeurs à la sauvette harcèlent les expulsés en leur proposant divers produits: Armes, nourriture, couvertures. Une famille devant lui achète une carabine. C’est un couple avec un bébé. Ils portent des costumes de notable.

LE PERE (à Jensen)

Vous allez où?

JENSEN

Je ne sais pas.

LA MERE

Nous, on va vers la côte… J’ai entendu dire qu’il fallait se grouper… L’intérieur des terres est très dangereux… (avec un air malin) C’est ce qu’ils racontent.

La famille arrive devant le barrage de police. On inspecte leurs bagages. Un flic sort un luxueux disque dur de la couche du bébé qui hurle.

LE FLIC (avec le collier)

C’est pas de la merde.

Les flics obligent la famille à se déshabiller entièrement. La fouille des flics s’avère très fructueuse, un vrai trésor s’entasse sur la table ; argent bijoux, gadgets hitech. La mère, nue, son enfant dans les bras, prend à partie le service d’ordre.

LA MERE (folle de rage)

Vous n’avez pas le droit ! C’est à nous. (Repoussée, elle perd l’équilibre et tombe par terre avec son bébé dans les bras.)

Un officier élégant l’aide à se relever. Les douaniers, après avoir restitué les effets sans valeur et la carabine récemment achetée, les pressent de se rhabiller, puis leur font signe de déguerpir.

Jensen passe le contrôle à son tour, sa puce sous-cutanée d’identité est désactivée par l’officier élégant.

L’OFFICIER (souriant)

Bon voyage.

APRES LE BARRAGE / EXTERIEUR NUIT

Des expulsés sur le départ font leurs derniers préparatifs avant de se mettre en route. Un homme se détache du groupe et accoste la famille qui vient de franchir le barrage devant Jensen.

L’HOMME (au père)

Nous avons constituer un groupe… Venez avec nous… On a des armes.

LE PERE

Moi aussi ! (Il montre fièrement sa carabine)

Jensen s’approche d’eux.

JENSEN (au père)

Vous allez où ?

L’HOMME (au père)

Vous le connaissez ?

LE PERE

Non, il était derrière nous au barrage.

L’HOMME (méfiant à Jensen)

T’as pas d’arme ?

JENSEN

J’ai rien, et je ne sais pas où aller. Je préfère rester avec vous.

L’HOMME

Et moi, je ne veux pas de toi.

Il tourne les talons et rejoint son groupe qui se met en route.

LE PERE (très ennuyé à Jensen)

Il ne veut pas de vous.

JENSEN

C’est pas grave…

LE PERE

Alors, on vous laisse… Bonne chance.

La famille court derrière le groupe qui a déjà pris de l’avance

ROUTE / EXTERIEUR JOUR

Jensen marche seul le long de la route. Il traverse des zones industrielles désertes et des espaces verts. Le paysage est triste. Il pleut.

Au détour d’un virage, Jensen découvre plusieurs cadavres sur le bas coté de la route. Il reconnaît la femme maltraitée au poste de douane. Elle est morte, comme son bébé encore dans les bras. Plus loin, son mari, avec une balle entre les deux yeux. Epouvantée, Jensen quitte la route et s’enfonce dans les fourrés.

PLAGE/EXTERIEUR/NUIT

Jensen crasseux, avec une barbe de plusieurs jours et les vêtements en haillons, campe dans l’épave d’un bateau échoué sur la plage. Il regarde une ligne d’éoliennes qui traverse, au large, l’horizon. La plupart sont arrêtées, certaines sont effondrées.

Un chien squelettique surveille le campeur à distance. Jensen secoue sa main, comme s’il lui tendait une friandise pour l’attirer. L’animal jappe craintivement.

JENSEN (au chien)

Viens, c’est pour toi… Allez, n’ai pas peur.

Le chien ne résiste pas et s’approche en remuant la queue. Jensen assomme l’animal avec une barre en fer qu’il cachait derrière son dos.

Jensen dépèce une cuisse du chien et croque dedans avec délice.

SUR LA PLAGE/EXTERIEUR/AUBE

Les vagues déferlent dans un va-et-vient incessant de mousse et de détritus. Jensen dort dans l’épave du bateau. Le professeur Fulcanelli apparaît, en haut de la dune qui longe la plage, c’est un homme d’un certain âge habillé en noir. Il tient un filet à papillon et, en bandoulière, il porte le cylindre à échantillons des chasseurs de lépidoptères. Fulcanelli scrute la plage avec attention. Sur le sable doré est posé un minuscule papillon blanc dont les ailes frémissent dans le vent. Le professeur s’approche doucement, le filet en l’air, pour capturer l’insecte. Au dernier moment, l’insecte s’envole. Le chasseur le poursuit en courant. Le papillon se pose sur le bastingage déglingué de l’épave où dort Jensen. Le dormeur est emmitouflé dans des cartons et des sacs en plastique ramassés sur la plage. Fulcanelli n’ayant pas vu que l’épave était habitée, grimpe sur le pont et abat son filet sur l’insecte qui une fois de plus s’esquive. Le filet qui manque son but frappe violemment le paquet de cartons où dort Jensen.

Réveillé brutalement, Jensen pousse un grand cri.

FULCANELLI (surpris, sort une arme)

Vous êtes seul ?

JENSEN (terrifié)

Oui.

Fulcanelli regarde aux alentours, suspicieux. Il prend un air dégoûté en voyant les restes du chien consommé la veille par Jensen.

PARC FULCANELLI/EXTERIEUR/JOUR

Au bout d’un grand parc s’élève un chapiteau de cirque adossé à des container reliés entre eux par des escaliers en colimaçon, c’est le manoir de Fulcanelli. Il a sans doute été repeint par des taggers mais cela remonte à plusieurs décennies. Tout autour, pelouses bien entretenues, massifs de fleurs et jardin potager. Des fermiers y travaillent. Ils saluent Fulcanelli et portent un regard soupçonneux sur Jensen qui marche à ses cotés. Les deux hommes avancent le long d’une allée vers le manoir. Le parvis de l’étrange habitation est encombré de tentes et d’abris de fortune. On dirait un camp de réfugiés.

FULCANELLI

Que pensez-vous de mon petit univers ?

JENSEN

…! Vous êtes riche ?

FULCANELLI (éclate de rire)

Oh non ! Je suis seulement protégé par les autorités. Mes recherches sont utiles pour l’avenir. Enfin, c’est eux qui le disent. Je travaille sur la classification des mutations récentes de la faune et de la flore. Vous vous intéressez à la nature ?

JENSEN

Je m’intéresse à tout.

FULCANELLI (étonné)

Que faisiez-vous en ville ?

JENSEN

J’étais le meilleur élève de l’Académie supérieure de peinture.

FULCANELLI

Incroyable !

Suivez-moi jeune homme.

Ils empruntent l’escalier en colimaçon grinçant qui mène aux étages supérieurs de l’habitat préfabriqué. Fulcanelli lève les yeux au ciel et grommelle entre ses dents.

Il s’arrête brusquement au milieu des marches et se retourne presque menaçante vers Jensen.

FULCANELLI

Nous avons surpris notre dernier visiteur en flagrant délit de vol. Maintenant nous sommes sur nos gardes.

Sur le parvis se sont rassemblés plusieurs fermiers, la fourche, la pelle, le sécateur à la main, ils observent avec suspicion Jensen qui gravit l’escalier.

SALLE A MANGER/INTERIEUR/JOUR

Nous sommes au dernier étage du manoir préfabriqué, le plafond en partie effondré est bâché par des toiles en plastique translucide. Le long des murs, des tables de travail sont couvertes d’appareils scientifiques, d’échantillons divers dans des bocaux, de consoles d’ordinateurs éteintes. Sur les cloisons rouillées sont punaisées des photos d’insectes et de détails de plantes inconnues. Ces images sont couvertes de graphiques scientifiques.

Au centre de la pièce, Fulcanelli et Jensen assis autour d’une grande table, finissent leur repas. Jensen englouti tout ce qui reste dans les plats sous l’œil amusé de Fulcanelli. Dans un coin, un fermier semble assoupi.

FULCANELLI (en quittant la table)

Je ne croirai votre histoire qu’en vous voyant dessiner…

Fulcanelli ramasse une feuille et un crayon sur une tablette et les pose devant Jensen. Le jeune homme ne s’arrête même pas de manger.

FULCANELLI

Vas-y ! (il indique un scarabée épinglé sur une planchette) Dessine moi ça.

JENSEN

Ils m’ont expulsé à cause de mes dessins. J’ai plus envie d’en faire.

Le fermier débarrasse la table en bousculant Jensen. Il est manifestement agressif envers lui. Jensen grappille encore dans les assiettes qu’on lui retire.

FULCANELLI

Dommage, j’aurais pu éventuellement utiliser votre savoir-faire.

Fulcanelli arrache une photo du mur et la pose sur la table débarrassée. Comme il n’y a plus rien à manger, Jensen s’y intéresse. C’est une photo 3D de fleur.

JENSEN(en appréciant)

Jolies couleurs.

FULCANELLI

Oui, elle est très belle, mais c’est la dernière. (il montre ses instruments) Ici plus rien ne fonctionne.

Si tu es vraiment un bon dessinateur, j’ai du travail pour toi.

Jensen porte la main à la poche intérieure de sa veste. Croyant le geste suspect, Fulcanelli fait un pas en arrière. En fait d’armes, Jensen sort un tablette tactile à l’écran félé.

JENSEN

Ils m’ont expulsé à cause de ça.

Il le donne à Fulcanelli qui l’allume. C’est l’image de Jensen. Fulcanelli éclate de rire comme la plupart de ceux qui l’ont vu avant lui. Le fermier regarde la tablette par derrière l’épaule de Fulcanelli. Fulcanelli l’éteint.

FULCANELLI (au fermier)

Tu peux y aller.

Le fermier hésite. Fulcanelli le pousse vers la porte.

FULCANELLI (en secouant la blette félée) Ils sont plus vrais que nature. Si vous n’êtes pas fou, détruisez-la ! Nous sommes très tranquille ici…(puis doucement, sur le ton de la confidence)

L’heure n’est plus à ce genre de chose. Il y a énormément à faire avant ça.

JENSEN

C’est un point de vue.

Fulcanelli rend la tablette à Jensen.

FULCANELLI

Si vous ne voulez pas dessiner pour moi, partez tout de suite… On ne veut pas de parasite ici.

Fulcanelli ouvre la porte et montre la sortie. Jensen est surpris par la brutalité de son interlocuteur.

JENSEN

Je vais dessiner pour vous.

FULCANELLI (Il allume une machine et fait signe à Jensen d’y mettre sa tablette). Allez-y… dedans.

Jensen s’exécute. C’est une broyeur hitech. La tablette se transforme en confettis pailletés. Jensen ramasse les confettis, il souffle dans la paume de sa main. Les confettis s’envolent.

FULCANELLI (en essuyant sa redingote noire couverte de confettis)

Les insectes, les plantes, la nature. Voilà la meilleure des sources d’inspiration.

JENSEN

Pour un temps.

ATELIER DU MANOIR/INTERIEUR/JOUR

La pièce pleine d’instruments en panne s’est transformée en atelier de peinture. Jensen est au travail. Il dessine sur une grande toile un papillon dont il copie les détails en étudiant un spécimen à l’aide d’un vidéoscope bricolé. Fulcanelli range les échantillons qui encombrent son bureau. Il regarde avec satisfaction le dessin de Jensen prendre forme.

ATELIER DU MANOIR/INTERIEUR. AUBE

Jensen a passé la nuit à peindre le spécimen. On dirait une photographie tellement l’image est précise. L’aube se lève, Jensen se dégourdit les jambes. Il est ankylosé et s’étire. Il s’approche des baies vitrées de l’atelier qui donnent sur le campement installé autour du parvis. Tout est calme. Il observe le soleil qui irise la ligne d’horizon en écoutant les premiers chants d’oiseaux. Dans le paysage, un mouvement attire son attention. Il prend son videoscope pour scruter la ligne des dunes qui borde la plage. Une colonne d’hommes avance vers le manoir.

BIBLIOTHEQUE/AUBE

Des livres couvrent les murs. Fulcanelli est endormi sur une méridienne, un livre ouvert sur la poitrine. Jensen le secoue.

JENSEN (effrayé)

Professeur… Réveillez-vous !

FULCANELLI

Quoi ! Qu’est ce qu’il y a ?

PLATE FORME DE L’ESCALIER/EXTERIEUR. JOUR

Fulcanelli observe la colonne avec le videoscope. Il déclenche une sirène d’alerte accrochée au-dessus de la porte. Fulcanelli descend quatre à quatre les marches de l’escalier et court entre les tentes du camp en criant.

FULCANELLI

Costigan est de retour ! Costigan est de retour !

Le cri, répercuté par les hommes qui se réveillent, passe de tente en tente. Des enfants frappent dans des casseroles en scandant : Costigan ! Costigan ! En quelques secondes, le village de tentes est en ébullition. Un cortège de charrettes s’improvise et fait route vers la colonne d’hommes qui avance dans le lointain. Jensen suit le mouvement.

RASE CAMPAGNE/EXTERIEUR/JOUR

Les deux colonnes se rejoignent. Effusion de joie. Les gens s’embrassent. Les nouveaux arrivants sont habillés en uniformes de marine. On reconnaît le Capitaine Costigan à sa casquette. À ses côtés, une jeune femme embrasse Fulcanelli. Elle porte un foulard sur la tête à la manière des pirates, un baudrier incrusté de pierres précieuses sur une combinaison de plongée et des grandes bottes en plastique à motifs géométriques. Elle s ’appelle Tahira.

FULCANELLI (en indiquant la jeune femme à Costigan)

Ta fille ?

COSTIGAN

Oui, et elle sait manier le sabre comme sa mère… Fais- moi confiance.

Il mime avec sa fille un combat à l’épée sous les rires de l’assistance.

Fulcanelli apercevant Jensen lui fait signe de venir.

FULCANELLI (aux marins)

C’est Jensen Yukawa, un artiste. (à Jensen, en tapant sur l’épaule de Costigan) Le capitaine Costigan.

Le capitaine Costigan embrasse Jensen comme s’il le connaissait depuis toujours.

COSTIGAN (à Jensen)

Ex-capitaine !

La jeune femme mime un moulinet d’épée sous le nez de Jensen. Effrayé, il fait un pas en arrière et tombe dans le sable.

LA JEUNE FEMME

Tu ne tiens pas sur tes jambes… (en l’aidant à se relever) Je m’appelle Tahira.

PLAGE/EXTERIEUR/JOUR

Le caboteur de Costigan est amarré à un ponton. Les charrettes sont alignées sur la plage. Les hommes vont et viennent, en transportant des marchandises du bateau aux charrettes.

PONT DU CHALUTIER

Fulcanelli et Costigan supervisent le déchargement en faisant le compte des marchandises.

FULCANELLI

Toujours pas de stockage numérique.

COSTIGAN (désolé)

J’ai cherché partout.

FULCANELLI

Et les plaques ?

COSTIGAN

Rupture de stock. Peut-être au prochain voyage…

FULCANELLI

Heureusement, Jensen est là, c’est un très bon dessinateur.

COSTIGAN

A ce point ?

FULCANELLI (non avec la tête)

Essayes d’en trouver. Quels que soient le prix.

COSTIGAN

J’ai une surprise pour toi !… Dans ma cabine.

CABINE DU CAPITAINE/INTERIEUR/JOUR

Costigan ouvre un coffre-fort et sort une boîte conditionnée. Fulcanelli déchire le film de protection avec un grand sourire de convoitise. Elle contient des lentilles optiques.

COSTIGAN

J’ai un service à te demander… Tu sais, à bord, c’est pas drôle tous les jours.

Fulcanelli prend une lentille et l’examine par transparence à la lumière du hublot.

FULCANELLI

Tu as les batteries ?

Costigan ouvre une cantine, il fouille et trouve une boîte blanche qu’il donne à Fulcanelli. C’est un carton de piles conditionnées.

FULCANELLI

La télécommande ?

Costigan montre à Fulcanelli que la télécommande est dans la boîte avec les lentilles.

COSTIGAN

Je préfère qu’elle reste quelques temps à terre. Elle sait faire plein de trucs…

FULCANELLI (en actionnant le jeu de lentilles)

Pas de problème. Elle est ici chez elle. Tu me le vend combien ?

COSTIGAN

C’est un cadeau.

PARVIS MANOIR/ EXTERIEUR/NUIT

au centre du parvis les marins de Costigan jouent une musique entraînante dans la lumière d’un grand feu. Les marins et les fermiers se lancent à tour de rôle des défis qui ressemblent à des chorégraphies acrobatiques. Jensen se promène dans le camp. Il essaye de se brancher sans succès avec les autochtones. Les gens semblent l’éviter. Personne ne lui parle. Les regards qu’il rencontre sont tous hostiles ou fuyants. Il voit Fulcanelli et Costigan au fond d’une tente en pleine conversation avec des femmes hilares. Fulcanelli est saoul, comme la plupart de ceux qui dansent autour du feu.

Jensen, à l’écart, observe Tahira qui plaisante avec des fermiers.

Un duel pour rire s’improvise entre Tahira et un grand fermier costaud. Les deux protagonistes, armés de bâtons se défient au centre d’un cercle de spectateurs très excités. Les bâtons claquent sous les assauts. L’homme a le dessus. Tahira est très rapide, sa technique de combat, très étrange, ne ressemble à rien de connu. Après une feinte de Tahira, l’homme s’écrase au pied des fermiers hilares. Jensen dessine sur son carnet des esquisses rapides du combat. Il ne voit pas que Fulcanelli s’est glissé derrière lui et regarde ses dessins.

FULCANELLI

A votre age, je serais tombé amoureux d’elle.

Le grand fermier costaud, vexé, se relève sous les rires de l’assemblée. Il semble très menaçant pour Tahira. Visiblement, il veut la réduire en miettes.

JENSEN (inquiet à Fulcanelli)

Il faut les arrêter, ça va mal finir.

FULCANELLI

Pas sur. Sa mère était une guerrière Taatshai.

JENSEN

Une guerrière Taatchai, je pensais qu’elles avaient été exterminées pendant la guerre éclair.

L’homme fonce comme un taureau sur Tahira qui l’esquive d’une feinte en lui faisant un croc en jambe. L’homme roule à terre une fois de plus. Elle lui saute sur le dos. Elle le chevauche, cela ressemble à un rodéo. Il réussit à la désarçonner et se jette sur elle. Corps à corps dans la poussière. Tahira immobilise l’homme avec une prise de Tadler. On entend ses cervicales qui craquent.

L’HOMME (en râlant de douleur)

C’est bon ! C’est bon ! On arrête là…

Les duellistes se relèvent sous les applaudissements et se saluent. Le public se disperse. Jensen a dessiné plusieurs images de la scène. Il feuillette rapidement son carnet. La succession des images fait penser à un dessin animé.

FULCANELLI (examine les dessins)

L’art fait partie de l’enseignement Taatchai au même titre que la danse et les techniques de combat. Elle est peut-être sensible à ton talent.

JENSEN (surpris)

Vraiment !

FULCANELLI (farceur)

Tu peux toujours te l’imaginer.

PONTON / EXTERIEUR JOUR

Tahira et des fermiers saluent Costigan et ses marins sur le point d’appareiller. La passerelle est tirée, les amarres sont lâchés.

PLAGE / EXT. JOUR

D’un haut d’une dune, Jensen et Fulcanelli observent de loin le départ du caboteur. Jensen, équipé du videoscope, s’intéresse à Tahira. La jeune fille est restée sur le ponton, elle regarde le caboteur de son père qui s’éloigne. Fulcanelli, pressé, fait signe à Jensen de le suivre. Les deux hommes descendent la dune. Après une marche silencieuse, ils s’arrêtent devant un étrange nid de crabes.

Le professeur Fulcanelli sort de son sac l’appareil offert par le capitaine Costigan. C’est un instrument optique qui permet de visualiser des agrandissements in vivo. Il pose un élément sur le nid et dispose une série de lentilles et de miroirs tout autour. Selon les angles, les images se diffractent. On peut même avoir une vue souterraine.

Les deux hommes tournent autour de l’installation optique.

JENSEN

Vous voulez toutes les vues ?

FULCANELLI

Non ! Seulement cet axe. Nous avons trop de retard. Demain nous étudions un nouveau périmètre.

Jensen installe son chevalet de campagne. Les crabes grouillent en gros plan dans une loupe du système.

PERIMETRE / EXTERIEUR. JOUR

Le périmètre est une zone luxuriante quadrillée par des câbles tendus qui limitent l’espace d’étude comme pour des fouilles archéologiques. Des tours construites en échafaudage dominent les quatre coins.

Partout des fermiers s’activent, prélèvent des échantillons et font des annotations. Les mutations sont visibles à l’œil nu sur la plupart des spécimens. En gros plan, un hanneton bicéphale est emprisonné dans un tube à essais. Jensen pénètre dans le périmètre. Il porte sur son dos un chevalet de campagne et sa boîte à peinture. Fulcanelli, en haut d’une tour, supervise les recherches. Il appelle Jensen.

FULCANELLI

Jensen ! Par là !

Il lui indique par geste, le meilleur moyen pour le rejoindre. Jensen remarque Tahira qui cueille des fleurs dans un champ avec d’autres jeunes filles. On dirait une scène de récolte. Elles scandent le rythme régulier de la cueillette en chantant.

SUR LA TOUR DU PERIMETRE / EXT. JOUR

Jensen découvre la vue d’ensemble du périmètre. L’implantation de la végétation semble artistiquement préméditée. La couleur des fleurs balayées par le vent se diffractent à chaque ondulation. L’air est rempli du chant des jeunes filles.

FULCANELLI

J’ai étudié cette zone pendant un mois avant d’avoir l’idée de construire les tours. La vision du site est très différente d’ici.

Jensen observe Tahira. Il écoute Fulcanelli d’une oreille distraite.

JENSEN

Oui !… Oui !…

Tahira arrête sa cueillette pour se désaltérer à sa gourde. Elle regarde en haut de la tour et croise le regard de Jensen. Le peintre détourne les yeux.

FULCANELLI

Vous semblez distrait. Quelque chose ne va pas ?

JENSEN

Non, tout va bien !

Il fait semblant de s’intéresser à la vue.

JENSEN

C’est magnifique !

FULCANELLI (enthousiaste)

Il y a de très fortes variations de couleurs. Je n’arrive pas à expliquer le phénomène. Notre œil est un bien pauvre outil pour étudier des variations chromatiques aussi complexes.

JENSEN

Peut-être en dessinant très rapidement avec des indications de couleurs. Je finaliserai après.

FULCANELLI (autoritaire)

Non ! Je préfère peu d’images très précises à des croquis approximatifs. Vous ne pourrez pas vous empêcher de réinterpréter les couleurs si vous travaillez hors du site.

JENSEN (un peu irrité)

Vous avez raison.

Un fermier appelle Fulcanelli du bas de la tour.

LE FERMIER

Professeur ! Tout est prêt.

FULCANELLI (au fermier)

J’arrive !

Jensen, rêveur, regarde Tahira. Fulcanelli voit que c’est la jeune fille qui distrait son assistant. Il secoue le peintre en grimaçant.

FULCANELLI

Au travail !

EN BAS /EXTERIEUR JOUR

Des fermiers installent des balises de repérage pour quadriller une nouvelle zone. Dans le périmètre, les hommes et les femmes vont et viennent, concentrés sur leurs taches. Fulcanelli encourage les membres de son équipe en passant de groupe en groupe. Du haut de la tour, il ressemble à un bourdon butinant des fleurs.

EN HAUT DE LA TOUR / EXTERIEUR JOUR

Jensen, une image bien avancée sur son chevalet, marque une pause. Il cherche Tahira dans le groupe des cueilleuses. Ne la voyant pas, il scrute le paysage avec le videoscope. Dans son dos, Tahira arrive en haut de la tour et lui tape sur l’épaule.

TAHIRA

Je suis là !

Surpris, Jensen lâche le videoscope qui tombe dans la végétation.

TAHIRA

Toi ! T’es tout le temps en train de m’espionner.

JENSEN, confus,

Moi… !

Il se remet en tremblant à son tableau et regarde le paysage pour le copier. Tahira se place entre lui et son sujet.

TAHIRA

Ton petit manège n’est pas discret.

Jensen essuie son pinceau avec un chiffon.

JENSEN (en baissant les yeux et en rougissant)

J’ai tout le temps envie de vous dessiner.

TAHIRA (surprise)

Me dessiner… Comme si j’étais un insecte. (elle regarde le dessin de Jensen) ou un paysage. Quelle drôle d’idée…

Posted in Parcs et jardins | Leave a comment

Contenu illimité N°0

Posted in contenu illimité | Leave a comment

Vers 17 heures, la France deviendra le 9ème pays européen à autoriser le mariage homosexuel, et le 14ème dans le monde.

Posted in Parcs et jardins | Leave a comment

Education corporelle et artistique par Tanino Liberatore

L’Académie de l’Equilibre est à l’origine une ONG, créée en 2010, qui promeut un « cirque social » et pluridisciplinaire: à travers exercices physiques, trapèze, jonglage, équilibrisme ou chorégraphie, elle entend « apporter une éducation corporelle et artistique » à des enfants et jeunes défavorisés.

Posted in Art, Cirque | Leave a comment

Tanino Liberatore enseigne le dessin acrobatique

L’Académie de l’Equilibre est ouverte à tous : du plus petit au plus grand. De la découverte aux cours dispensés à l’année, en passant par les stages pendant les vacances scolaires. L’artiste Tanino Liberatore y enseigne le dessin acrobatique. Il accueille toute l’année les écoles, collèges, lycées et autres centres de loisirs en immersion totale ou ponctuellement pour une farandole de voltiges graphiques.

Posted in contenu illimité | Leave a comment

Éléments pour Reproduction Dangereuse (version 0.0)

Le pouvoir qui contrôle la capitale est constitué de scientifiques idéalistes angoissés par la gestion d’une crise permanente. Les scientifiques au pouvoir et leurs techniciens sont sélectionnés pour leur capacité à improviser des solutions d’urgence face aux dérégulations sociales, environnementales et économiques les plus graves. Ils ne manquent pas d’idées, n’y de travail, mais leurs idées doivent être obligatoirement testés scientifiquement avant d’être mise en application. De nombreux projets sont en cours d’évaluation. Ils sont ultra-secrets pour la plupart.

Le coût de ces recherches expérimentales est considéré par beaucoup comme la cause principale de la crise. Les représentants des classes moyennes qui demandent des comptes depuis longtemps sur ces expérimentations secrètes, excédés de ne jamais recevoir de réponses, complotent pour renverser le régime.

La jeunesses des classes aisées s’habillent avec excentricité. Elle ne fréquente que les écoles et les lieux de loisirs qui lui sont réservés.

La société est formés de castes d’inspiration folklorique enclavées dans des quartiers sécurisés.

Habituellement, l’étude des arts, considéré comme un loisirs de luxe, n’est accessible qu’aux enfants des hauts fonctionnaires. Jensen a été exceptionnellement accepté dans la plus prestigieuse école d’art car il dessine, d’aprés nature et de mémoire, avec une précision supranormale depuis son plus jeune age.

Les citoyens autorisés à vivre en ville respecte un code de comportement social réglementé. Tout manquement à ce code comportemental est passible d’exclusion immédiate. L’exclusion peut frapper les citoyens des classes moyennes comme ceux des classes les plus aisées.

En dehors des villes sécurisés, reliées entre elles par un réseau de tunnels commence le no man’s land. Il s’agit d’une immense zone géographique, désertée à la suite d’une catastrophe environnementale. Le pouvoir central n’a plus les moyens d’y exercer son autorité. Les frontières sont réduites autour de mégapoles d’activités spécialisées ; industrie, santé, éducation, recherche scientifique. Les mégapoles sont devenus des micro-états corporatistes. Seules les classes les plus aisées et leurs collaborateurs peuvent circuler librement entre les mégapoles. La circulation des classes moyennes est réduite par de nombreuses prérogatives. Il faut être malade pour se rendre dans la cité de la santé, en vacances pour aller dans celle des loisirs, cobaye ou chercheur pour visiter la cité des sciences. Malgré ces quelques restrictions, la plupart des citoyens sont heureux de leurs conditions de vie.

Les classes défavorisées n’existent plus dans les grandes villes, elles survivent dans le no man’s land où cohabite une population extrêmement disparate constituée de tous les inadaptés à l’organisation des mégapoles. Souvent regroupés en bandes ou en familles, les habitant du no man’s land sont pour la plupart des nomades qui se déplacent en squattant les infrastructures urbaines abandonnées pendant la catastrophe environnementale. Dans certains endroits, tout fonctionne encore comme si l’énergie était inépuisable. Les groupes installés dans ce genre de résidences se sédentarisent et protègent leurs territoires. Les médecins sont rares dans le no man’s land, le moindre accident ou une infection bénigne peut avoir de graves conséquences.

Les zones les plus organisée du no man’s land gardent des contacts sporadiques avec l’autorité centrale. Elles sont considérées par les mégapoles comme des implantation pionnière d’une éventuelle revitalisation du territoire.

Une multitudes de villages parsème les vallées qui abritaient les anciennes plantations hydroponiques. Remisent en activité par une nouvelle génération d’ingénieurs agronomes, elles commencent à alimenter les mégapoles en produits frais. La population est devenu en grande majorité végétarienne après la première grande épidémie bovine. L’abattage totale du cheptel bovin a été la seule solution pour éradiquer l’infection virale transmissible à l’homme. Les poules et les cochons furent ensuite éliminés par prévention des les premières alertes épidémiques. De nombreuses anciennes races d’animaux domestiques sont complètement éteintes. Le cheval, l’autruche, le chien et le chat sont les seuls mammifères à avoir échappé à l’éradication massives des espèces proches de l’homme. Les autres espèces, dites sauvages, n’étant depuis longtemps plus présentes que dans les banques de séquençage ADN de la cité des sciences.

Souvent clochardisés, les derniers humains carnivores ne sont intégrés à aucune bande, ils survivent souvent seuls en chassant les mammifères de plus en plus rares et contaminés comme les chiens ou les chats. Pour de nombreux exclus qui ont survécu à cette période, il s’agit de souvenirs difficiles à évoquer. Jensen est passé par là avant de rencontrer Fulcanelli. Une étude du bureau du recensement affirme que 76% des exclus décèdent pendant les quinze jours qui suivent leur entrée dans le no man’s land. Selon un organisme chinois indépendant, ce pourcentage serait bien plus élevé. Pour cette raison, d’immense zones du no man’s land sont encore totalement désertes et ceux qui prétendent les avoir exploré racontent des histoires que personne ne croit.

Aprés la catastrophe écologique, les habitants du no man’s land se sont rapidement familiarisés avec les modification du climat, de la faune et de la flore. Plus rien ne les étonnent. Les amoureux attendent l’apparition d’un ciel illuminé de micro-particules luminescentes pour se déclarer leur flammes et ils s’offrent des fleurs qui sont loin de ressembler à des roses ou des marguerites.

Fulcanelli élabore une théorie scientifique pour expliquer le bouleversement écologique dont il assure la nomenclature et la description systématique. Son programme de recherche est financé par les édiles de l’autorité centrale avec qui il entretient des relations privilégiées. Il possède un laisser passer pour circuler entre les mégapoles. Fulcanelli est passionné par la vie des grands découvreurs. Il admire surtout Isaac Newton dont il se croit, lorsqu’il est très fatigué ou enivrer, la réincarnation. Il s’imagine alors le père d’une nouvelle théorie universelle totalement révolutionnaire sans jamais réussir à la formuler une fois l’ivresse passée.

Posted in Parcs et jardins | Leave a comment

Réalité augmentée et capture de mouvements

Selon Mediapart, le site Contenu-illimite.com va bientôt présenter une application révolutionnaire mixant réalité augmentée et capture de mouvements.

L’application compatible avec toutes les boutiques d’achat en ligne proposera aux clients d’essayer virtuellement la plupart des produits de consommation. Une innovation des plus utiles, surtout quand on connaît le pourcentage très faible de personnes qui osent essayer les objets qu’ils désirent.

Edwy Plenel décrit son fonctionnement sur Mediapart, « On choisit n’importe quoi, on imprime le code, l’objet s’ajuste à notre morphologie et reste “fixé” sur nous. Vient ensuite une deuxième phase où un menu de navigation propose d’essayer une autre référence du catalogue, de se faire prendre en vidéo stéréoscopique pour demander l’avis de tiers personnes… sur Youtube ou Facebook par exemple », explique-t-il, visiblement très amusé par l’innovation avant d’ajouter, « … pour les personnes manquants d’imagination, des plugins en option apportent un réelle valeur en ajoutant par exemple des combinaisons visuelles spécialisées ou pour leur signaler des opportunités d’achats inattendus ».

 

 

Posted in contenu illimité | Leave a comment

L’album de stickers « Electro 2013 » relu et approuvé par l’Académie de l’Equilibre

Plus de 15 ans après l’album « Rave Party » qui a sensibilisé une génération entière d’adolescents à la musique techno et suscité de nombreuses vocations, Panini et la revue Contenu illimité nouent un nouveau partenariat avec l’album de stickers « Electro 2013 », imprimé sur du papier FSC issu de forêts gérées durablement.

Au travers de cet album de stickers, relu et approuvé par les chargés de programmes et d’éducation de l’Académie de l’Equilibre, la revue Contenu illimité a trouvé comment éveiller la curiosité des jeunes et leur donner des outils d’émerveillement pour les sensibiliser à l’importance des musiques électroniques. Ils pourront ainsi découvrir des centaines d’artistes comme le compositeur Arnaud Rebotini (sur l’image) et de nombreuses informations sur la scène Electro.

Posted in contenu illimité | Leave a comment

Ce soir…

Posted in contenu illimité | Leave a comment

Hyper-sensible

Les artistes qui ont eu la chance de l’essayer ne tarissent pas d’éloges à son sujet : « Le chevalet Easy4 est bien plus subtil au toucher. En fait c’est comme un chevalet numérique classique en version hyper-sensible. La prise en mains est très rapide, à peine une minute. Ils vont en vendre des millions. Ce qui rend l’Easy4 meilleur que le 3, c’est son écran d’immersion plus grand et surtout son interface HAPTIC.

Posted in Art, contenu illimité | Leave a comment

Colo (du grec ancien μάρτυς) est celui qui consent à aller jusqu’à se laisser tuer pour témoigner de sa foi, plutôt que d’abjurer

Jean-Michel Colo, maire (divers droite) d’Arcangues, a informé l’Académie de l’Equilibre qu’il refuserait, tant qu’il serait à la tête de sa commune, de marier des couples de même sexe, estimant que la loi sur le mariage pour tous est « illégitime ».

 

Posted in contenu illimité | Leave a comment

L’Académie de l’Equilibre autorise les illimiteurs à base de LSD

Un décret historique jette les bases d’une totale libérisation de l’usage récratif de dérivés du LSD en France.

Une avancée majeure vers la libéralisation totale de l’usage récréatif de dérivés du LSD en France. Selon un décret paru au Journal officiel, l’Académie de l’Equilibre autorise l’Agence nationale des divertissements (AND) à examiner les demandes de mise sur le marché d’illimiteurs à base de LSD. Signé par le Premier expert chargé de la jeunesse et la représentante des divertissements, le texte entre en vigueur dès ce jour.

Sont concernées les « opérations de fabrication, de transport, d’importation, d’exportation, de détention, d’offre, de cession, d’acquisition ou d’emploi relatives » aux « illimiteurs à base de LSD ou ses dérivés ».

Posted in contenu illimité | Leave a comment

Steam dessiné par Fredox

 STEAM c’est l’Europe en déclin, une faillite totale d’un cirque, d’un pays ou d’un continent, époque du non retour, un bug numérique des humains, perte de mémoire mélancolique, AMBIANCE, recréation des idées et d’une musique animale, une traversée urbaine dans un monde sans faiblesse. seul toujours tout seul – STEAM n’a pas de religion.

STEAM, dessiné par FREDOX pour Equilibre Optimum, c’est la vapeur- la matière- la buée – un brouillard électrique ,où les formes, le sens des images et des idées, vaporeuses, se révèlent et se propagent lentement… STEAM est un spectacle de cirque sous chapiteau, s’inspirant d’une époque post-insdustrielle- la notion de temps est approximative- la narration se crée autour de la vapeur.

Représentations : du 13 Juin au 14 Juillet 2013
 Du Mercredi au Samedi à 21h et le Dimanche à 17h

Posted in Cirque | Leave a comment

Steam redemarre malgré une importante fuite de vapeur

La fuite de vapeur assourdissante survenue dans l’unité 2 du Cirque Electrique n’aura pas de conséquences sur le redémarrage des installations. Mercredi vers 15 h 25, une fuite a été entendue aux alentours de la Porte des Lilas à Paris. Elle n’aura pas de conséquence en termes de sécurité sur la remise en marche du spectacle STEAM qui est prévu jeudi vers 21 h.

« Il s’agit d’un réglage qui n’aura de conséquence ni sur la sureté, ni sur la sécurité des personnes mais qui est assez sonore », a expliqué Cécile Mulot, la directrice du Cirque Electrique.

L’Agence fédérale de contrôle des divertissements (AFCD) a donné son feu vert au redémarrage de STEAM il y a environ deux semaines.

Les Chapiteaux 1 et 2 avaient été mis à l’arrêt l’été dernier à la suite de la découverte de microfissures dans les cuves.

Le chapiteau 1, dit « Big Top » a quant à lui déjà été relancé. Il produit à nouveau de la vapeur depuis lundi en fin d’après-midi. Fredox, notre photographe sur place, a réalisé cette image de l’installation mercredi vers 15h30. Visiblement, tout est en parfait état de fonctionnement.

Représentations : du 13 Juin au 14 Juillet 2013
Du Mercredi au Samedi à 21h et le Dimanche à 17h

 

 

Posted in Cirque, STEAM | Leave a comment

STEAM a effectué son premier vol au départ de la Porte des Lilas

STEAM, le dernier né du Cirque Electrique, a pris son premier envol jeudi 13 juin. « Le spectacle se comporte extrêmement bien en vol », a assuré le pilote britannique Tapman, environ une heure après le décollage du chapiteau « Big Top ». Il était assisté du Français Johan Sautereau dit Tetaar, pilote d’essai depuis 2003, et du mécanicien navigant d’essai Jérôme Chalex. Les ingénieurs, Nelson Caillard, Robin Auneau, Tarzana Fourès, Lalla Morte, Séverinne Bellini, Hervé De Keulenner ont pris place à l’arrière.

Sur ce collage didacticiel réalisé par l’artiste Fredox pour les élèves de l’Académie de l’Equilibre, on reconnait, à l’arrière-plan, deux engins élévateurs du chapiteau « Big Top ».

Plusieurs milliers de salariés de grand cirque parisien ont applaudi lors de la prise d’élan sur l’esplanade de la Porte des Lilas.
Huit ans après le lancement du programme destiné à concurrencer le Cirque de Pékin et le Cirque du Soleil sur le marché mondial du divertissement familial, le Cirque Electrique entame ainsi sa phase – aussi incertaine que délicate – des essais en vols, avec un an et demi de retard sur le calendrier initialement prévu.

Posted in Cirque, STEAM | Leave a comment

Les performances d’Hervé De Keulenner revues à la baisse

Hervé De Keulenner est l’acrobate le plus rapide au monde. Cette affirmation s’appuyait jusqu’alors sur des observations et des mesures au chronomètre effectuées sans encadrement scientifique. La seule étude avait été réalisée en 2005 en Belgique par Frédéric Perennec, son entraineur au moyen d’un véhicule. Hervé De Keulenner eut l’occasion de sprinter à trois reprises sur une piste en ligne droite de 200 mètres de longueur. Selon ces observations, l’acrobate peut atteindre la vitesse de 29 mètres par seconde, soit près de 105 km/h.

Mais sous un chapiteau, les performances de Hervé De Keulenner sont en réalité plus modestes. C’est ce que montre une étude pilotée par Roselyne Burger, de l’Académie de l’Equilibre, qui a équipé le célèbre acrobate d’un GPS ultrasensible pendant les deux premières représentations du spectacle STEAM. Sa vitesse maximum enregistrée a été de 93 km/h. 10 km/h d’accélération en une foulée.

En revanche, grâce aux accéléromètres, aux gyroscopes et aux magnétomètres, la chercheuse de l’Académie a découvert que l’acrobate était doué d’une capacité d’accélération frontale et latérale sans équivalent.

Sa musculature hors norme lui permet aussi de freiner sa course brutalement et de changer très vite la direction de sa course. Tout autant que la vitesse, ce sont donc ses capacités d’accélération et de décélération qui lui permettent d’émerveiller les spectateurs.

«Notre étude est la première à apporter des informations sur les mouvements et les déplacements utilisés par Hervé De Keulenner sous un chapiteau. Steam est un fantastique laboratoire expérimental du dépassement humain», soulignent Roselyn Burger et son équipe.

Posted in Cirque, STEAM | Leave a comment

en cours d’impression

Posted in Non classé | Leave a comment

contenu illimité (une)

Posted in contenu illimité | Leave a comment

The Shrine

en haut: Le révérend Beat-Man, Fyl Sang d’Or, Aymeric Bergada Du Cadet.

au dessous: Missy Macabre, Lalla Morte, Eli El Sultan

Posted in The Shrine | Leave a comment

« I’m a man »

Sur piste du Cirque Electrique, 8 acrobates. Ils se cherchent, se jaugent, s’assument, se heurtent. La scène devient leur arène.

Ils s’apprivoisent, s’épellent, s’apprennent. La narration se disloque. Le corps devient polyvalent-mécanique vivante- chose asexuée. Au centre d’un cercle, ces hommes machines confrontent leurs individualités. Ils les entrechoquent. Ils les amalgament. Par fulgurance acrobatique, une écriture se forme – sorte d’espéranto du geste.

Successivement humain et objet, les interprètes se meuvent l’un à côté de l’autre-avec l’autre- sur l’autre. Pour ce spectacle, le Cirque Electrique fait peau neuve. Il compose une nouvelle équipe, une nouvelle matière sans référence, ni langue, ni culture commune. L’enjeu est de chercher d’autres formes d’expression.

Étrangers et si différents dans la vie, ces inconnus, devront trouver un point et des a priori. Sur une composition musicale en live, dans un univers brut, « I’m a man » cherche à dépouiller l’homme de ses acquis pour redécouvrir l’humain.

Artistes : Abdel Kader Diop, Mamadou Younoussa Barry, Touray Modou Fata, Nelson Caillard, Robin Auneau, Johan Sautereau, Hervé Vallee, Sabine Mendy

Metteur en scène : Hervé Vallée

Tout public à partir de 6 ans.

Posted in Cirque | Leave a comment

Du 6 au 28 décembre

Posted in Cirque | Leave a comment

L’acrobate Abdel Kader Diop

Posted in Cirque | Leave a comment

L’acrobate Equilibriste Nelson Caillard

Posted in Cirque | Leave a comment

L’acrobate Samy Sabirus Mendy

Posted in Cirque | Leave a comment

L’acrobate équilibriste Youssou Ba

Posted in Cirque | Leave a comment

L’acrobate équilibriste Modou Touré

Posted in Cirque | Leave a comment

Le musicien David x

Posted in Cirque | Leave a comment

L’acrobate Robin Auneau

Posted in Cirque | Leave a comment

Hervé Vallée, créateur du Cirque électrique

Posted in Cirque | Leave a comment

L’équilibriste Ivan do duc

Posted in Cirque | Leave a comment

Le clown-jongleur Ben Beneventi

Posted in Cirque | Leave a comment

Observation sur les éditorialistes

« Le gouvernement a l’habitude de criminaliser les journalistes, mais ce qui est impressionnant, c’est que le gouvernement n’est plus en pointe dans ces campagnes de dénigrement : ce sont des journalistes, ou ce que certains appellent des éditorialistes. C’est une victoire propagandiste extraordinaire pour un gouvernement de conditionner ses journalistes pour qu’ils attaquent ceux qui veulent rendre le monde plus transparent ». Glenn Greenwald

Posted in Collection Edward Snowden | Tagged | Leave a comment

Vous pensez que nous sommes surveillés à cet instant précis ?

« Je croise toujours des individus louches. Parfois, ils sont juste bizarres, à d’autres moments ils sont sans doute en train de me surveiller. Quand vous êtes dans ma situation, vous devez faire le choix de ne pas céder à la paranoïa. C’est contraignant de ne pas pouvoir mener une conversation librement, mais je ne peux rien y faire. Quand je suis dans ma voiture, dans ma maison, je sais qu’il y a une forte probabilité que mon intimité n’existe pas ». Glenn Greenwald

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

“Snowden m’a confié qu’il avait peur de l’indifférence générale.”

« Au tout début de notre collaboration, Edward Snowden m’a confié qu’il avait peur de l’indifférence générale. Or, cette affaire est allée bien au-delà de nos attentes, elle a ouvert de multiples brèches, politiquement, diplomatiquement. La réaction des gouvernements le prouve, ces révélations ont été prises très au sérieux. »

Glenn Greenwald

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

First Look Media

Le projet de groupe médiatique du fondateur d’eBay Pierre Omidyar et du journaliste à l’origine de l’affaire Snowden, Glenn Greenwald (sur l’image), sera nommé First Look Media. M. Omidyar, qui s’est engagé à financer le projet à hauteur de 250 millions de dollars, ajoute que 50 millions ont été déjà versés: «Cette première tranche est la première étape pour donner la vie à la vision que nous avons de ce nouveau média ».

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Manuel Valls refuse la demande d’asile d’Edward Snowden

« La France a reçu, comme beaucoup d’autres pays, par l’intermédiaire de son ambassade à Moscou, une demande d’asile de la part de M. Edward Snowden. Compte tenu des éléments d’analyse juridique et de la situation de l’intéressé, il n’y sera pas donné suite », explicite Manuel Valls dans un communiqué en provenance du ministère de l’intérieur, dans l’après-midi du jeudi 4 juillet.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Entreprises privées, agences des Nations unies, organisations non gouvernementales, hommes politiques de premier plan

Une nouvelle série de révélations s’appuyant sur des documents de l’ancien consultant du renseignement Edward Snowden, publiée conjointement par le Guardian, le New York Times et Der Spiegel, fait l’inventaire d’un millier de personnes et organisations ciblés, dans une soixantaine de pays, par l’Agence de sécurité nationale américaine (NSA) et son allié britannique, le GCHQ. SMS, e-mails et appels téléphoniques auraient été interceptés dans le cadre de cette opération de grande ampleur.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Angela Merkel sur écoute ?

La chancelière allemande Angela Merkel, dont le téléphone portable pourrait être surveillé par les Américains, a déclaré que «l’espionnage entre amis, cela ne va pas du tout», à son arrivée à Bruxelles au sommet européen. «Nous avons besoin de confiance entre partenaires, et cette confiance doit être rétablie», a insisté la chancelière allemande.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Barack Obama et Angela Merkel s’entendent sur la nécessité «d’intensifier la coopération entre nos services de renseignement, dans le but de protéger la sécurité des deux pays».

Le président Barack Obama a assuré à la chancelière allemande Angela Merkel que les Etats-Unis ne surveillaient pas ses communications, réagissant à une mise en cause du gouvernement allemand. Lors de cette conversation, «le président a assuré à la chancelière que les Etats-Unis ne surveillent pas, et ne surveilleront pas les communications de la chancelière», laissant donc entendre que ce fut le cas par le passé.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

« Défendre notre nation. Sécuriser l’avenir »

La National Security Agency – NSA – américaine et son équivalent britannique le GCHQ, collectent des données, et ont infiltré des agents dans le réseau de jeux en ligne, accessible sur abonnement, aux utilisateurs de la console Xbox de Microsoft reliée à Internet.
Le service de jeu en ligne Xbox Live a 48 millions d’utilisateurs dûment enregistrés et identifiés. Ils peuvent communiquer entre eux, pendant les parties, via un casque-micro.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

François Hollande invité par Barack Obama

« Michelle et moi sommes impatients d’accueillir le président Hollande et Valérie Trierweiler pour une visite d’Etat avec un dîner d’Etat à la Maison blanche le 11 février », annonce le président américain dans son communiqué. « Durant cette visite, nous discuterons des possibilités de renforcer davantage la coopération franco-américaine en matière d’économie et de sécurité », précise-t-il.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Formation continue

La CIA et des forces spéciales américaines forment des rebelles syriens en Jordanie et en Turquie. Ce programme consiste en sessions de deux semaines pour 20 à 45 combattants. Les insurgés de l’armée syrienne libre (ASL) s’entraînent au maniement de fusils et missiles antichars et d’armes lourdes pour résister aux avions des forces loyalistes.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Les libertés publiques seront présentes, tout en maintenant l’efficacité opérationnelle du dispositif

L’article 13 de la loi de programmation militaire qui vient d’être adopté par le Sénat autorise l’Etat à collecter des données en temps réel sur les réseaux des opérateurs. Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian (sur l’image) a tenu à souligner qu’il s’agissait d’un dispositif « équilibré », nécessaire à la modernisation des moyens de sécurisation de l’Etat. « La commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité, autorité administrative indépendante, encadrera le recueil de données de connexion et de géolocalisation. Les libertés publiques seront présentes, tout en maintenant l’efficacité opérationnelle du dispositif », a affirmé M. Le Drian.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

TAO (Tailored Access Operations)

L’Agence nationale de sécurité (NSA) a exploité une faille dans le mode d’interconnexion des data centers de grands groupes Internet pour intercepter des millions de données d’utilisateurs. Ce même organisme fédéral a infiltré les ordinateurs de plus de 50 000 réseaux informatiques en y diffusant des logiciels malveillants. Une unité spéciale, nommée TAO et composée de hackers, serait en charge de ces activités et viserait particulièrement les télécommunications.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Pas d’amnistie pour Edward Snowden, confirme la Maison Blanche

« M. Snowden est accusé d’avoir diffusé des informations classifiées. Il est poursuivi pour ce crime ici, aux Etats-Unis », a déclaré une porte-parole du Conseil de sécurité national (NSC, dépendant directement de Barack Obama). « Il faudrait qu’Edward Snowden soit de retour le plus vite possible aux Etats-Unis, où lui seront accordées pleine protection et sécurité juridique » a-t-elle ajouté.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Darknet, l’Internet de l’ombre

Internet commence à se fragmenter en réseaux nationaux. Plusieurs pays ont adopté ou prévoient d’adopter une législation interdisant l’utilisation de services étrangers. L’étape suivante sera la limitation des accès aux données à l’intérieur d’un pays depuis l’étranger. Cette tendance va s’accentuer, elle pourrait à terme aboutir à l’effondrement de l’Internet actuel, qui se fractionnerait en dizaines de réseaux nationaux. Darknet, l’Internet de l’ombre, deviendra alors le seul véritable World Wide Web.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Enregistrée et analysée

« Un enfant qui naît aujourd’hui grandira sans avoir aucune notion de la vie privée. Il ne saura jamais ce que signifie d’avoir un moment d’intimité personnelle, une pensée qui ne soit pas enregistrée ou analysée ».

Edward Snowden (dans son message de Noël sur Channel 4)

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Si vous n’avez rien à cacher, inutile de vous inquiéter

Envoyer des messages en cryptage 4096 bits est le meilleur moyen d’attirer l’attention de ceux qui vous écoutent. Selon la NSA, « Si c’est chiffré, c’est qu’il y a quelque chose à cacher ». Microsoft, Google, Yahoo!, Facebook, Skype, les grands entreprises de l’Internet ont toutes démentis que la NSA pouvait se connecter à leurs serveurs.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Happy CybernewYear 2014

Barack Obama et la NSA pourraient (techniquement) envoyer leurs vœux de bonheur à tous les terriens connectés.

Posted in Collection Edward Snowden | 1 Comment

(enduring targets)

Avec la Chine, la Corée du Nord, l’Irak, le Vénézuela et la Russie, l’Iran est depuis 2007 l’une des six « cibles permanentes » (enduring targets) des piratages et cyberattaques de la NSA. on dispose d’une cartographie précise des activités de la NSA dans le monde en mars 2013 : il en ressort que l’Iran est le pays le plus surveillé avec… 14 milliards de documents récoltés ce mois-là, suivi du Pakistan, de la Jordanie, de l’Égypte et de l’Inde (6,3 milliards de documents).

 

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Snowden doit porter la responsabilité de ce qu’il a fait et passer un accord avec lui créerait un précédent dangereux.

C’est comme quelqu’un qui prendrait en otage cinquante personnes, en abattrait dix et dirait ensuite : « garantissez-moi l’amnistie pour ce que j’ai fait et je libère les quarante otages restants ». Keith Alexander, Directeur de la National Security Agency

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Je ne veux pas

« Je ne veux pas vivre dans un monde où tout ce que je dis, tout ce que je fais, tous ceux à qui je parle, toutes les formes de création ou d’amour, ou d’amitié sont enregistrées. Ce n’est pas quelque chose que je veux soutenir, ce n’est pas quelque chose que je veux construire, et ce n’est pas quelque chose que je suis prêt à subir ». Edward Snowden

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

« Moi, président de la Bolivie, séquestré en Europe »

« Vous n’inspecterez pas cet avion, ai-je dû marteler. Si vous ne croyez pas ce que je vous dis, c’est que vous traitez de menteur le président de l’Etat souverain de Bolivie. » Le diplomate ressort pour prendre les consignes de son supérieur, avant de revenir. Il me demande alors de l’inviter à « prendre un petit café » dans l’avion. « Mais vous me prenez pour un délinquant ? lui demandé-je. Si vous tenez à pénétrer dans cet avion, il vous faudra le faire par la force. Et je ne résisterai pas à une opération militaire ou policière : je n’en ai pas les moyens. »

Evo Morales
Président de l’Etat plurinational de Bolivie.

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/08/MORALES/49552

 

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

« À mon avis, les relations entre États sont beaucoup plus importantes que les chamailleries concernant les activités des services spéciaux ».

« Edward Snowdenl est occupé par ses affaires, et moi, par les miennes. Nous lui avons donné la possibilité de vivre chez nous, mais nous ne voulons pas faire de la propagande anti-américaine. Sur le plan opérationnel, nous ne travaillons pas avec lui et nous n’avons jamais travaillé avec lui ».
Vladimir Poutine
Président de la Fédération de Russie

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Prism

Le programme Prism, immatriculé US-984XN et utilisé conjointement avec les systèmes Upstream, a permis à la NSA de disposer d’un accès privilégié aux serveurs et aux données de neuf géants de l’Internet : Microsoft, Yahoo, Google, Facebook, Paltalk, YouTube, Skype, AOL et Apple. Courriels, conversations chat, photos, données stockées, dossiers transférés ou encore identifiants et mots de passe : toutes les informations concernant des clients ciblés par l’agence pouvaient être téléchargées par la NSA.

http://ur1.ca/g43kt

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Voir très très grand

Google a acheté Boston Dynamics, une entreprise du Massachussets spécialisée dans la construction de robots qui travaille pour la DARPA, l’agence pour les projets de recherche avancée de défense. En moins d’un an c’est la huitième acquisition d’une entreprise de robotique par le géant américain de l’Internet. À la tête de cette nouvelle division chez Google, Andy Rubin, l’homme qui a créé le logiciel Android.
Marc Raibert, le fondateur de Boston Dynamics, se réjouit officiellement du fait que le projet soit désormais entre les mains de « Andy Rubin et de Google qui ont cette capacité de voir très très grand ».

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

La NSA aurait pu empêcher les attaques du 11-Septembre

Mike Morell, l’ancien directeur adjoint de la CIA a déclaré que la NSA aurait pu empêcher les attaques du 11-Septembre si son programme de surveillance mondial avait existé à l’époque des attaques.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Les activités de la NSA sont centrées et spécifiquement déployées contre – et seulement contre – des cibles étrangères légitimes

La NSA utilise depuis 2008 un programme lui permettant de s’insinuer dans des ordinateurs même quand ils ne sont pas connectés à internet. Cette technologie fonctionne grâce à un canal caché d’ondes radio «qui peuvent être transmises depuis de petits circuits électroniques ou depuis des cartes USB installées secrètement dans les ordinateurs».

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

« Nous n’allons pas nous excuser juste parce que nos services sont peut-être plus efficaces. »

Les Etats-Unis n’espionneront plus les chefs d’Etat ou de gouvernement de «pays amis ou alliés, tant qu’il n’y a pas d’impératif pressant de sécurité».

« Nos agences de renseignement, comme les agences allemandes et toutes les autres, vont continuer à s’intéresser aux intentions des gouvernements de part le monde, cela ne va pas changer. »

Barack Obama

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Terrorism Act

Le 18 août 2013, le compagnon de Glenn Greenwald, David Miranda (à gauche), en transit à l’aéroport d’Heathrow et qui revenait d’un séjour à Berlin où il avait travaillé avec Laura Poitras, a été arrêté par des officiers britanniques et détenu pendant 9 heures afin d’être interrogé sur Edward Snowden et les activités des journalistes. David Miranda s’est vu confisquer son téléphone portable, son ordinateur, son appareil photo, ses clés USB, des DVD et des consoles de jeux.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

« La défense de notre nation dépend en partie de la fidélité de ceux qui se voient confier les secrets de notre nation. »

« Si tout individu protestant contre une politique du gouvernement peut s’arroger la liberté de rendre publiques des informations classées, alors nous ne serons plus en mesure de protéger notre peuple ou de mener une politique étrangère. »

Barack Obama

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Tout comme les équipements qui nous entourent, nous devenons tous de plus en plus intelligents.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Opérations militaires réelles dans le cyberespace

Les dépenses des États-Unis pour les cybertroupes vont doubler en 2014. Le département de la Sécurité intérieure et le Pentagone vont dépenser plus de 1,2 milliard de dollars (environ 885 millions d’euros) pour la cyberdéfense et les cyberattaques. Cet argent servira principalement à étoffer les effectifs de spécialistes. Composés de 830 collaborateurs, ces services en accueilleront 2000 de plus chaque année. L’idée de cybertroupes ne fait qu’émerger en Russie. La base d’un cybercommandement russe devrait être créée d’ici la fin de cette année.

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Contenu Illimité 0.1

(Collection Edward Snowden)

Posted in Collection Edward Snowden | Leave a comment

Augmented Magic au Cirque Electrique

Ce n’est désormais plus une question, Augmented Magic sera l’une des prochaines grosses fonctionnalités de tous nos équipements technologiques.

 

Posted in Cirque | Leave a comment

Pages_Jeux_00

Posted in Cirque | Leave a comment

test mag 00

Posted in Test | Leave a comment

plein air

Posted in Cirque | Leave a comment

VEGAN Nuclear Grill

Signalétique pour Le Cirque Electrique au Festival Chalon dans la Rue 2015.

Posted in Cirque | Leave a comment

STEAM à Chalon dans la Rue

Sur l’image à gauche, l’admirable Lalla Morte et sur l’image à droite, l’inflexible Maxime Cravenne

Posted in Cirque | Leave a comment

Signalétique pour Chalon dans la Rue

Posted in Cirque | Leave a comment

(Camembert, Comté, Morbier, Chèvre)

Posted in Cirque, Parcs et jardins | Leave a comment

Enseigne SNACK pour le Cirque Electrique

Posted in Cirque, Parcs et jardins | Leave a comment

Aire de jeux

Posted in Cirque, Parcs et jardins | Leave a comment

Débit de boisson

Posted in Cirque, Parcs et jardins | Leave a comment

Autorité à terre

Du jeudi 5 novembre au dimanche 15 novembre 2015, Kiki Picasso exposera sous le grand chapiteau du Cirque Electrique. L’acrobate et ses images, en équilibre au dessus de la piste, exécuteront sans filet plusieurs numéros à couper le souffle.

Il s’agira, lors de 4 cirques laboratoires exceptionnels et d’une exposition rétrospective 1975/2015, de porter définitivement atteinte à la dignité humaine en favorisant l’effacement de tous les repères.

Patriotisme, moralité, croyances, travail, sécurité, papiers d’identité, frontières, insertion sociale, vous pourrez vous aussi, à l’occasion de cet événement unique, mettre l’autorité à terre en jetant au feu toutes ces valeurs pour devenir, comme Kiki, un acrobate sans filet.

Posted in Acrobate sans filet, Art, Cirque, contenu illimité | Leave a comment

Kit de campagne

L’Académie de l’Equilibre met à votre disposition les informations et les images liées à la campagne « KIKI PICASSO, acrobate sans filet ».

Vous pouvez télécharger tous les éléments dont vous aurez besoin pour alimenter vos supports de communication (journaux, internet / intranet, lettres d’information, correspondances etc.).

Le contenu du kit :
- Invitation, profession de foi, affiches, dépliants, bulletin, tous ces modèles au format Indesign (format recommandé pour les impressions).
- Des éléments graphiques directement utilisables sans personnalisation au format psd et jpg, tel que le logo du Cirque Electrique et le portrait des acrobates.
- La police Impact à installer
- Des bannières pour le web
>> Télécharger le kit
Nous vous remercions pour votre soutien !

Posted in Acrobate sans filet, Cirque, contenu illimité | Leave a comment

Mise en Danger : lancez-vous !

Un stage de mise en danger se prépare pour la Quinzaine de l’Équilibre. Vu le nombre de demandes toujours croissant, ils est prudent de réserver tôt et dès maintenant. Le stage se déroulera au Cirque Electrique du jeudi 5 au dimanche 15 novembre 2015.

Au programme : Trapèze, lancer de couteau, échasses, monocycle, équilibre sur objets: boule, fils de fer, bidon, rolla-bolla… Manipulation d’objets et jonglerie, acrobaties, expression artistique, art clownesque et apprentissage des techniques de cascades sont également au programme !

Les débutants seront accueillis de 10 heures à 12 heures, pour 45 euros les 4 jours, les professionnels de 14 heures à 17 heures pour 65 €.

ATTENTION: Les places sont limitées à 15 personnes par groupe chez les débutants et 12 pour les professionnels.

Les inscriptions sont ouvertes dès à présent et les dossiers seront envoyés comme d’habitude, par mail, sur demande.

Posted in Acrobate sans filet, Cirque, contenu illimité | Leave a comment

Entretien avec un acrobate de l’image

Tu tentes d’améliorer l’esthétique depuis 40 ans. La partie est-elle gagnée ?
Kiki Picasso: L’ennemi est affaibli mais encore dominant. Si nos amis d’hier n’étaient pas devenus des artistes de galerie, des directeurs d’agences de pub, des cadres d’institutions culturelles, des chefs de produit de l’industrie du disque, des responsables d’unités de programmes télévisés, nous aurions déjà atteint notre but. Ce but était, et est toujours, d’augmenter jusqu’à l’outrance, la sensibilité, voir la sensiblerie. Jusqu’à la cassure pour accélérer la fuite en avant.
Vers où?
Kiki Picasso: Vers le futur et sa moisson d’étoiles.
Nous n’avons plus le temps de protéger notre écosystème. Carbonisons nos dernières ressources pour quitter au plus vite la planète.
Quoi faire tout de suite ?
Kiki Picasso: On supprime toutes les frontières. C’est des dessinateurs qui les ont tracées. Je n’arrive pas à donner du sens à ces lignes malveillantes, uniquement animées par un esprit conquérant et sécuritaire. Le pire, c’est de voir que les gens semblent toujours prêts à défendre des espaces cartographiés par des pointillés. En ce qui concerne la France, il n’y a aucune raison de laisser le bleu, le blanc et le rouge à ces cons de Français. Là, sur ces points précis, il y du travail pour l’année à venir.
Quelle sera ta technique ?
Kiki Picasso: J’utilise les images, toutes celles qui m’influencent, m’inspirent, me séduisent. J’aime leur flux chaotique jusqu’à la noyade. Des plus mignonnes aux plus inacceptables. Il y a tellement de choses à regarder, à copier, à modifier. J’espère, dans la foulée, abolir les lois qui protègent la propriété intellectuelle. Elles représentent une grave atteinte à la liberté d’expression de ceux qui revendiquent le droit de jouer avec les images, les sons et les idées qui nous entourent et nous excitent autant qu’elles nous harcèlent.
En gros il suffit de faire de l’art ?
Kiki Picasso: Plutôt du cirque. Je pense de plus en plus de mal de l’art. Il porte en lui trop d’ésotérisme élitiste. Il respecte la puissance, le génie, la perfection, la beauté, la valeur, l’unicité, le dépassement, l’efficacité. Au Cirque Electrique, on mène la paix sociale comme des acrobates. On emmerde l’excellence. On essaye toutes les méthodes, toutes les positions, toutes les idées, surtout pour ne pas se casser le cou. L’art ne prend que le risque de s’accrocher à un clou.
Du 7 au 15 novembre, Kiki Picasso et ses images vous invitent au Cirque Electrique, le chapiteau deviendra une salle de spectacle, une galerie, un atelier, un plateau de tournage, une régie vidéo, une salle de projection avec, en nocturne, plusieurs spectacles de « cirque laboratoire » où la place d’honneur sera laissée à  ses créatures, aux acrobates, aux danseuses, aux musiciens et au public. 

Ne manquez pas de vous y précipiter !
Posted in Acrobate sans filet, Art, Cirque, contenu illimité | Leave a comment

fascicule 8 pages_30x40_NB (Offert par le Bureau des Prévisions)

Posted in Acrobate sans filet, Art, Cirque, contenu illimité | Leave a comment

S’il te plaît ?

Le biscuit connecté ABADABA, c’est la nouvelle recette des acrobates du Cirque Electrique. Les meilleurs analystes du Bureau des Prévisions ont travaillé sur les apports nutritionnels. L’Académie de l’Équilibre s’est concentrée sur le goût et la texture. De son côté, la start-up ELECTRO_Kick* a développé une application pour voir apparaître le gâteau en réalité augmentée.

Le biscuit ABADABA sera uniquement distribué sur la piste du Cirque Electrique aux enfants les plus turbulents qui en feront la demande sans dire…  S’il te plaît ?

Pour accéder à un contenu interactif, les enfants pourront flasher l’éclair du Cirque Electrique sur le biscuit grâce à l’application ELECTRO_Kick* (disponible sur App Store et Google Play) . Les informations sont personnalisables. Le Bureau des Prévisions, par exemple, prévoit d’utiliser l’application en proposant des programmes éducatifs destinés à la réalisation de bêtises inimaginables.

ATTENTION: La dégustation du biscuit ABADABA est susceptible de modifier la bonne conscience des enfants sages avec, en plus, des risque d’éclats de rire accompagnés  d’étourdissements de plaisir.

Posted in ABADABA, Cirque | Leave a comment

(1 minute par année d’âge)

Face à certains comportements inacceptables, mettre ses parents au coin doit être considéré comme une méthode éducative, et non comme une forme d’humiliation. Voici comment faire.Détermine l’endroit où tes parents doivent rester tranquilles pendant un certain temps. S’ils sont impossibles à calmer, tu peux également les séparer et les enfermer dans des endroits qui font peur, comme un placard sans lumière ou la cave. La durée de l’isolement ne doit pas être trop longue (1 minute par année d’âge). Évite de leur adresser la parole et ne les regarde surtout pas pendant cette période.Cette pause doit permettre à ton papa et ta maman de s’apaiser et surtout prendre conscience des raisons de ton mécontentement.

Si Maman ne reste pas à sa place, ramenez-la à l’endroit choisi et recommence tant qu’elle ne respectera pas la période d’immobilité prévue.
Si papa réagit très mal à la mise au coin (ex. : il se met à lancer les objets autour de lui, se tape la tête contre les murs…), donne-lui une douche froide tout habillé et dis-lui clairement ce que tu attends de lui avec une grosse voix menaçante.

Avertissement. Le contenu diffusé sur « Equilibre Optimum » ne sert qu’à des fins d’information et ne remplace pas l’opinion d’un professionnel du développement familial.

Posted in ABADABA, Cirque | Leave a comment

Uniquement vendu sur la piste du Cirque Electrique au bénéfice des enfants d’acrobates

Posted in ABADABA, Cirque | Leave a comment

L’équilibre optimum n°2 est plein de jeux

Ce numéro « Spécial Noël » sera disponible lors des représentations du spectacle enfantin ABADABA sous le chapiteau du cirque Electrique.

Posted in ABADABA, Cirque | Leave a comment

** Prix libre ** Gratuit pour les chômeurs et les militaires

Equilibre Optimum n°2  » est uniquement disponible sous le chapiteau hautement sécurisé du Cirque Electrique.

Posted in ABADABA, Acrobate sans filet | Leave a comment

pour lutter et colorier, j’apprends à classer

Equilibre Optimum, n°2 est vendu à prix libre. Il est gratuit pour les chômeurs et les militaires pendant toute la durée de l’état d’urgence et uniquement disponible sur la piste du Cirque Electrique.

Posted in ABADABA, Acrobate sans filet | Leave a comment

gribouille son visage, sinon elle va te lancer un mauvais sort

Cette page est tirée de l’Equilibre Optimum, n°2, vendu à prix libre. Il est gratuit pour les chômeurs et les militaires pendant toute la durée de l’état d’urgence et uniquement disponible sur la piste du Cirque Electrique.

Posted in ABADABA, Acrobate sans filet | Leave a comment

Gratuit pour les peintres et les aveugles

Posted in Cabaret Electrique | Leave a comment

Equilibre Optimum n°3, bientôt disponible sur la piste du Cabaret Electrique

C’est par le biais d’une technique d’ingénierie du génome mise au point en 2015, la CRISPR/Cas9, et dont le principe a été découvert par une chercheuse française, Cécile Mulot, que les scientifiques du Cirque Electrique ont pu donner naissance à une incroyable créature phosphorescente*. Le principe de la CRISPR/Cas9 consiste à programmer une protéine capable de « couper » l’ADN (Cas9) pour permettre de modifier de façon spécifique et à un endroit très précis le génome. Grâce à cet outil génétique, il devient possible – et même assez facile – de cibler n’importe quel gène dans une cellule pour le modifier. Vous pouvez compter sur l’imagination du Cirque Electrique pour trouver de nombreuses applications à cette nouvelle technique.

Le Bureau des Prévisions précisent que l’utilisation de cette méthode à des fins récréatives sera bientôt autorisée, car sur les 86 embryons inclus dans les essais, 71 ont survécu et 28 ont pu être génétiquement manipulés.

*Attraction expérimentale supervisée par la Fondation Lalla Morte avec le soutien des Laboratoires Hervé PHOTOGRAFF

 

Posted in Cabaret Electrique | Leave a comment

Le Commandant Bellini excelle dans l’art de la séduction

Posted in Cabaret Electrique | Leave a comment

« On dit que c’est un métier d’artiste… »

Posted in Cabaret Electrique | Leave a comment

ABADABA !!! Enfants sortez vos parents !!!

Posted in ABADABA, Cirque | Leave a comment

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

Temps modernes

Posted in ASUD | Leave a comment

punir et soigner

Posted in ASUD | Leave a comment

peines et condamnés

Posted in ASUD | Leave a comment

pour le plaisir

Posted in ASUD | Leave a comment

vivre et travailler

Posted in ASUD | Leave a comment

En Iran et en Grèce

Posted in ASUD | Leave a comment

Vers un monde

Posted in ASUD | Leave a comment

Comme solution à des problèmes

Posted in ASUD | Leave a comment

Thérapies avec drogues

Posted in ASUD | Leave a comment

Table ronde

Posted in ASUD | Leave a comment

modifiés

Posted in ASUD | Leave a comment

prescription

Posted in ASUD | Leave a comment

guerre

Posted in ASUD | Leave a comment

terrains sensibles

Posted in PIND | Leave a comment

expérience

Posted in PIND | Leave a comment

transversales

Posted in PIND | Leave a comment

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

L’Académie de l’Équilibre lance un programme d’extraction de monnaie virtuelle pour le compte des associations

L’Académie de l’Équilibre annonce, avec un léger retard, son programme de bienfaisance annuel en présentant une série de dioramas originaux destinés à l’extraction de crypto monnaie au bénéfice des associations humanitaires, politiques, scientifiques, sociales et culturelles.


Chaque diorama, connecté à internet, minera de la crypto monnaie 24h/24 pour le bénéfice d’une association qui pratique l’appel au don. Ces stations de donation, implantées dans des lieux publics, seront constituées d’un rig augmenté d’éléments visuels en rapport avec la cause défendue par l’association choisie.
Les gains seront plus ou moins élevés selon la puissance de calcul de l’assemblage.

Par exemple, le rig « Pour la recherche pédiatrique » constitués de 6 cartes rapportera plus que « Sortir du nucléaire » ou « Agir pour l’environnement » avec une seule carte.

Le rig diorama « au bénéfice de l’éducation au numérique » augmentera son portefeuille d’un euro par jour avec 10 cartes.
Selon les analystes du Bureau des Prévisions, l’Académie de l’Équilibre, « prête à tout » pour rattraper le retard pris ces derniers mois devrait annoncer rapidement le lancement de l’opération.

Posted in Aperçu explicite, Art | Leave a comment

Intervention en cours dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Posted in Aperçu explicite, Art | Leave a comment

Prototype d’un extracteur artistique de monnaie virtuelle

Prototype, avec une seule carte graphique, d’un rig de minage pour le compte de l’association « Principes Actifs »

Posted in Art, Test | Leave a comment

Plus vite, plus haut, plus fort

Posted in Non classé | Leave a comment

Dire ou ne pas dire

Posted in PIND | Leave a comment

Aussi engagé que vicieux, le Cirque Electrique Band confirme tout ce que la société réprouve

Des trapézistes, des contorsionnistes, des chorégraphies millimétrées, une musique déviante venue de plus loin que Memphis… En quelques années, le Cirque Electrique Band est devenu un vrai phénomène mondial, qui séduit jusqu’en France.

Pourtant, derrière le succès et le glamour, se trouve un univers parfois impitoyable pour les artistes, entre la pression du métier et les « contrats d’esclave »… C’est ce que rappelle ce nouveau 33t collector édité par le Cirque Electrique.

Posted in Acrobate sans filet, Cirque | Leave a comment

Motivations économiques

Les Français sont largement opposés à l’accueil des migrants ayant des motivations économiques (70%) mais partagés au sujet des migrants retrouvant leur famille en France (47% y sont favorables et 52% opposés). Ils se montrent en revanche majoritairement favorables à l’accueil des réfugiés politiques (62%).

Sondage réalisé les 19 et 20 juin en ligne auprès d’un échantillon de 1.001 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

8 Français sur 10

D’après une enquête Ifop, aujourd’hui 8 Français sur 10 seraient favorables à la consommation de marijuana lorsque c’est à usage thérapeutique. D’ailleurs, des Coffee Shops commencent à voir le jour en France et connaissent un franc succès.

Posted in Aperçu explicite | Leave a comment

C’est pour quand ?

Posted in ASUD | Leave a comment

Drogues, Politiques et contre-cultures

Posted in ASUD | Leave a comment

Résistance

Posted in ASUD | Leave a comment

Pause détente et convivialité

Posted in ASUD, Non classé | Leave a comment

jusqu’au partage

Posted in ASUD | Leave a comment

action et militance associative

Posted in ASUD | Leave a comment

Jouer pour l’exécutif ?

Fond républicain du Bureau des Écoutes (en cours de classement).

Posted in Test | Leave a comment

Accès libres pour un usage privé et familial

La réveilleuse est un genre musical présent dans toutes les sociétés.
Les caractéristiques rythmiques et mélodiques varient d’une réveilleuse à l’autre,
toutefois il existe des éléments musicaux communs à la majorité des réveilleuses.
Sélectionnés par le Bureau des écoutes, ils sont libres d’accès pour
un usage privé et familial.

Posted in Test | Leave a comment

Avis défavorable

Le Bureau des écoutes annonce lever « l’avis défavorable » qu’il avait émis au sujet des contenus choquants. Ils sont désormais en accès libre pour une durée limitée.

Posted in Test | Leave a comment

1989

1989 _ 14 juillet : bicentenaire de la révolution.

Posted in Au final | Leave a comment

1987/1988

1987/1988 _ Signature de la convention pour la création et l’exploitation d’Euro-Disneyland. François Mitterrand est réélu à la présidence avec 54 % des voix contre 46 % à Jacques Chirac. Inauguration de la pyramide du Louvre par le nouveau président.

Posted in Au final | Leave a comment

1986

1986 _  Entrée en France, cachée par les autorités, du nuage radioactif de Tchernobyl et assassinat du PDG de Renault, Georges Besse,  par les membres du groupe terroriste Action directe au nom de « la lutte contre l’impérialisme capitaliste ».

Posted in Au final | Leave a comment

1985

1985 _  Mort du photographe Fernando Pereira, membre de l’équipage de Greenpeace, lors de l’attentat contre le Rainbow Warrior dans le port d’Auckland par les services secrets français. Les faux époux Turenge, auteur du sabordage seront arrêtes par la police néo-zélandaise.

Posted in Au final | Leave a comment

1984

1984 _  Un million de personnes manifestent à Paris contre la réforme de l’enseignement privé catholique.

Posted in Au final | Leave a comment

1983

1983 _ Lancement par la fusée Ariane du premier satellite européen de communication opérationnel et du premier réseau de téléphonie mobile en France.

Posted in Au final | Leave a comment

1982

1982 _  naissance d’Amandine, premier bébé éprouvette français et dépénalisation de l’homosexualité sous l’impulsion du ministre de la Justice Robert Badinter.

Posted in Au final | Leave a comment

1981

1981_ Rébellion urbaine des Minguettes et instauration de la cinquième semaine de congés payés.

Posted in Au final | Leave a comment

1980

1980 _ Le pape Jean-Paul II visite la France.

Posted in Au final | Leave a comment

1979

1979 _ L’« ennemi public numéro un », Jacques Mesrine est tué en pleine rue par des policiers.

Posted in Au final | Leave a comment

1978

1978 _ Premier vol du Mirage 2000 et ouverture du Palace par Fabrice Emaer avec un show de Grace Jones et sa reprise de La Vie en Rose.

Posted in Au final | Leave a comment

1977

1977 _ inauguration du Centre Beaubourg et  décapitation de Hamida Djandoubi,  dernier condamné à mort exécuté en France.

Posted in Au final | Leave a comment

1976

1976 _  Le Front de libération nationale corse (FLNC) fête sa création par 22 déflagrations pendant « La nuit Bleu » et premier manifeste de l’ Appel du 18 joint pour la légalisation de cannabis.

Posted in Au final | Leave a comment

1975

1975 _ Adoption de la loi Veil et instauration des quartiers de haute sécurité (QHS).

Posted in Au final | Leave a comment

1974

1974 _  Election de Valéry Giscard d’Estaing à la présidence de la République avec 50,8 % des suffrages exprimés contre François Mitterrand et réalisation du dernier des essais nucléaires français atmosphériques.

Posted in Au final | Leave a comment

1973

1973 – Occupation de l’entreprise horlogère Lip avec séquestration des cadres et revente de la production réquisitionnée au bénéfice des salariés.

Posted in Au final | Leave a comment

1972

1972 _ Naissances de Zinedine Zidane et du  Front National.

Posted in Au final | Leave a comment

1971

1971 _ Constitution du groupe d’information sur les prisons (GIP). « Sont intolérables : les tribunaux, les flics, les hôpitaux, les asiles, l’école, le service militaire, la presse, la télé, l’État et d’abord les prisons. » « Le but du GIP n’est pas réformiste, nous ne rêvons pas d’une prison idéale : nous souhaitons que les prisonniers puissent dire ce qui est intolérable dans le système de la répression pénale ».

Posted in Au final | Leave a comment

1970

1970 _ Mort du général De Gaulle et attaque de l’épicerie fine Fauchon par un commando maoïste. Le butin réquisitionné est distribué dans les bidonvilles de Nanterre.

Posted in Au final | Leave a comment

1969

1969 _ Premier vol du Concorde et première limitation expérimentale de la vitesse à 110 kmh sur les routes françaises.

Posted in Au final | Leave a comment

ASUD n°61

Posted in ASUD | Leave a comment

Créativité

Posted in ASUD | Leave a comment

Suivez la fanfare !

Présente aux grandes manifestations idéologiques et dans le cyberespace, la fanfare du Bureau des Écoutes rehausse l’éclat des attractions à caractère politique.
Elle rend également les honneurs aux plus hautes personnalités du monde des arts.

Posted in Test | Leave a comment

Entrevoir le Studio des Écoutes

La documentation musicale du Bureau des Écoutes est basée sur des prélèvements. Elle s’intéresse à l’harmonisation des fréquences audibles et à leur mise en image.

Posted in Test | Leave a comment

Écoute d’une rythmique expérimentale

Selon une étude du Bureau des Écoutes, certains individus sont très sensibles
et  les émotions ressenties face aux sonorités ne sont pas toujours les mêmes
pour trois personnes différentes.
Cette étude portant sur l’écoute d’une rythmique expérimentale par trois sujets
a révélé qu’un seul avait ressenti une excitation proche d’une forme de plaisir.
Les autres sujets ont affirmé éprouver une sensation désagréable.

Posted in Test | Leave a comment