Catégorie : contenu illimité

Entretien avec un acrobate de l’image

Tu tentes d’améliorer l’esthétique depuis 40 ans. La partie est-elle gagnée ?
Kiki Picasso: L’ennemi est affaibli mais encore dominant. Si nos amis d’hier n’étaient pas devenus des artistes de galerie, des directeurs d’agences de pub, des cadres d’institutions culturelles, des chefs de produit de l’industrie du disque, des responsables d’unités de programmes télévisés, nous aurions déjà atteint notre but. Ce but était, et est toujours, d’augmenter jusqu’à l’outrance, la sensibilité, voir la sensiblerie. Jusqu’à la cassure pour accélérer la fuite en avant.
Vers où?
Kiki Picasso: Vers le futur et sa moisson d’étoiles.
Nous n’avons plus le temps de protéger notre écosystème. Carbonisons nos dernières ressources pour quitter au plus vite la planète.
Quoi faire tout de suite ?
Kiki Picasso: On supprime toutes les frontières. C’est des dessinateurs qui les ont tracées. Je n’arrive pas à donner du sens à ces lignes malveillantes, uniquement animées par un esprit conquérant et sécuritaire. Le pire, c’est de voir que les gens semblent toujours prêts à défendre des espaces cartographiés par des pointillés. En ce qui concerne la France, il n’y a aucune raison de laisser le bleu, le blanc et le rouge à ces cons de Français. Là, sur ces points précis, il y du travail pour l’année à venir.
Quelle sera ta technique ?
Kiki Picasso: J’utilise les images, toutes celles qui m’influencent, m’inspirent, me séduisent. J’aime leur flux chaotique jusqu’à la noyade. Des plus mignonnes aux plus inacceptables. Il y a tellement de choses à regarder, à copier, à modifier. J’espère, dans la foulée, abolir les lois qui protègent la propriété intellectuelle. Elles représentent une grave atteinte à la liberté d’expression de ceux qui revendiquent le droit de jouer avec les images, les sons et les idées qui nous entourent et nous excitent autant qu’elles nous harcèlent.
En gros il suffit de faire de l’art ?
Kiki Picasso: Plutôt du cirque. Je pense de plus en plus de mal de l’art. Il porte en lui trop d’ésotérisme élitiste. Il respecte la puissance, le génie, la perfection, la beauté, la valeur, l’unicité, le dépassement, l’efficacité. Au Cirque Electrique, on mène la paix sociale comme des acrobates. On emmerde l’excellence. On essaye toutes les méthodes, toutes les positions, toutes les idées, surtout pour ne pas se casser le cou. L’art ne prend que le risque de s’accrocher à un clou.
Du 7 au 15 novembre, Kiki Picasso et ses images vous invitent au Cirque Electrique, le chapiteau deviendra une salle de spectacle, une galerie, un atelier, un plateau de tournage, une régie vidéo, une salle de projection avec, en nocturne, plusieurs spectacles de « cirque laboratoire » où la place d’honneur sera laissée à  ses créatures, aux acrobates, aux danseuses, aux musiciens et au public. 

Ne manquez pas de vous y précipiter !

Mise en Danger : lancez-vous !

Un stage de mise en danger se prépare pour la Quinzaine de l’Équilibre. Vu le nombre de demandes toujours croissant, ils est prudent de réserver tôt et dès maintenant. Le stage se déroulera au Cirque Electrique du jeudi 5 au dimanche 15 novembre 2015.

Au programme : Trapèze, lancer de couteau, échasses, monocycle, équilibre sur objets: boule, fils de fer, bidon, rolla-bolla… Manipulation d’objets et jonglerie, acrobaties, expression artistique, art clownesque et apprentissage des techniques de cascades sont également au programme !

Les débutants seront accueillis de 10 heures à 12 heures, pour 45 euros les 4 jours, les professionnels de 14 heures à 17 heures pour 65 €.

ATTENTION: Les places sont limitées à 15 personnes par groupe chez les débutants et 12 pour les professionnels.

Les inscriptions sont ouvertes dès à présent et les dossiers seront envoyés comme d’habitude, par mail, sur demande.

Kit de campagne

L’Académie de l’Equilibre met à votre disposition les informations et les images liées à la campagne « KIKI PICASSO, acrobate sans filet ».

Vous pouvez télécharger tous les éléments dont vous aurez besoin pour alimenter vos supports de communication (journaux, internet / intranet, lettres d’information, correspondances etc.).

Le contenu du kit :
- Invitation, profession de foi, affiches, dépliants, bulletin, tous ces modèles au format Indesign (format recommandé pour les impressions).
- Des éléments graphiques directement utilisables sans personnalisation au format psd et jpg, tel que le logo du Cirque Electrique et le portrait des acrobates.
- La police Impact à installer
- Des bannières pour le web
>> Télécharger le kit
Nous vous remercions pour votre soutien !

Autorité à terre

Du jeudi 5 novembre au dimanche 15 novembre 2015, Kiki Picasso exposera sous le grand chapiteau du Cirque Electrique. L’acrobate et ses images, en équilibre au dessus de la piste, exécuteront sans filet plusieurs numéros à couper le souffle.

Il s’agira, lors de 4 cirques laboratoires exceptionnels et d’une exposition rétrospective 1975/2015, de porter définitivement atteinte à la dignité humaine en favorisant l’effacement de tous les repères.

Patriotisme, moralité, croyances, travail, sécurité, papiers d’identité, frontières, insertion sociale, vous pourrez vous aussi, à l’occasion de cet événement unique, mettre l’autorité à terre en jetant au feu toutes ces valeurs pour devenir, comme Kiki, un acrobate sans filet.

page 64

Ce fascicule d’information préventive est réalisé par l’Association des Anciens Elèves de l’Académie de l’Equilibre en partenariat avec la Mission Européenne pour la Jeunesse.

page 58/59 La crème de la crème

2013-Tournage « La crème de la crème »

La crème de la crème, le premier film entièrement financé par un groupe de jeunes entrepreneurs diplomés des plus prestigieuses écoles de commerce devrait, selon le Bureau des Prévisions, sortir en mars 2014.

 

 

pages 54/55 les travlators

Elles, Dora, Tabatha, Esthmée, Héléna et Clara sont comme les cinq doigts de la main. Leurs parents ont eu la main lourde, elles sortent de l’orphelinat « Les enfants perdus » et maintenant elles font des spectacles sous le nom des Travlators. Main dans la main elles imaginent des représentations maingnifique. Un peu gauches mais aucun poil dans la main (que sous les esselles) c’est ce qui fait leur charme. Un comportement plutôt sauvage, il existe entre elles une forte cohésion de groupe lorsqu’il s’agit de protéger l’une des leurs. Souvent elles en viennent aux mains… C’est à mettre sa main à couper que vous irez mettre la main à la poche (et peut être même mettre la main à la pâte) pour voir leur prochaine attraction !
Marilou Chabert

http://www.brain-magazine.fr/article/interviews/13228-Travlator$—Interview-__Fill-in-the-Blanks%22

 

 

pages 52/53

 

QRcode  http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=XqXM09mftJA

Résistance

Chaque masque en recouvre un autre, chaque chaîne en découvre d’autres. Aux couloirs interminables succéde une infinité de canalisations.

Et tout ce temps, derrière les murs, j’entends la vibration. Seule la main de mon créateur me retient de sombrer dans la folie.

Qui suis-je alors? Le fruit mental du Big Bang brutal d’une inaccessible étoile? Le clone atomique d’un monstre inique? La bombe à fragmentation d’un rebelle intergalactique?

Je suis un mutant: tel un virus, je change tout le temps. Où trouverais-je la paix, sinon en moi?

Délivrance

images: Stay Reo & Médina

texte : Pierem

 

pages 50/51 – radiomarais.fm

http://www.radiomarais.fm/

Radio Marais se positionne comme la première radio d’information préventive de France en terme d’audience cumulée, sur la période août-septembre-octobre 2013, selon la dernière enquête Médiamétrie. Radio Marais explique ce classement par le « positionnement musical solide et la présence sur son antenne de l’émission « Contenu illimité* » lancée en soirée depuis le 22 août. »

pages 48/49

S’il existe une véritable crainte de ne pas pouvoir agir efficacement face à une élite conservatrice, potentiellement dominante et inconsciente des dangers qu’elle encourt, ce n’est qu’en agissant pour le bien de la collectivité au nom des principes de l’équilibre optimum que nous répondrons aux besoins réels de tous.

pages 46/47 _ Alerte sur Fredox

En permanence, le Bureau des Prévisions mesure le niveau de risque qu’un internaute prend en cliquant sur un mot lors d’une recherche.

« Depuis quelques mois, les cybercriminels profitent de la hausse de la cote de popularité des images de Fredox pour détourner l’attention des amateurs de sensations vers des sites malveillants ».

Le mot Fredox devrait occuper la première place, en 2014, avec un taux de dangerosité de 14,8%.

pages 44/45 –

 

Parmi les phénomènes inquiétants auxquels nous assistons actuellement, le Bureau des Prévisions insiste sur le retour du mythe de la sexualité naturelle qui est paradoxalement associé à l’émergence croissante des nouvelles pratiques dérivées du cybersexe. Selon cette représentation, les relations sexuelles entre deux êtres humains sont fondamentalement saines, sûres, bonnes et généreuses.
Le corps humain serait donc substantiellement supérieur aux nouvelles formes de prise de plaisir. Ce point de vue présent notamment dans les classes inadaptées aux changements est discutable car les risques spécifiquement liés à la pratique de la sexualité traditionnelle sont connus : VIH/sida, hépatites, autres infections sexuellement transmissibles, IVG et problèmes divers de santé publique constituent des risques accrus par le contact direct.

L’inexpérience, notamment chez les jeunes, la pratique occasionnelle des contacts physiques et la méconnaissance du cybersexe constituent d’autres facteurs de risques.

 

 

pages 40/41 La peinture de Tristam expliquée

La peur d’être choqué provoque chez nos concitoyens une forte propension à fermer les yeux.

Ce comportement occasionne de nombreux accidents. Quand on tourne la tête pour éviter la misère contagieuse ou le sang qui éclabousse on peut facilement rater la marche (du bonheur). Et ne parlons pas de la chambre à coucher où fermer les yeux permet à certains d’éviter le cauchemar récurent.

Tristam lui, les garde grands ouverts tout le temps.

Les filles, c’est le sujet. Parce que les filles ont un cœur parce que les filles ont un cul parce que les filles ne sont pas des objets. Tristam, animal civilisé et sauvage, survivant joyeux, se livre comme jamais dans cette série « Belles bêtes » dont la religieuse au poisson donne un avant-goût salé.

Tristam aime les filles qui aiment les bêtes. Il nous avoue, il a enfin compris que c’est peut être une condition indispensable pour pouvoir l’aimer lui.

Caresser et rugir, danger et plaisir, « Belles bêtes » autrement dit, est le raccourci d’une vie. Le sexe et l’humour, l’essentiel en quelque sorte, sont au centre de son travail depuis toujours.

Pierre Grillet

http://www.tristamde4.com/

 

 

 

 

 

pages 38/39

L’Académie de l’Equilibre propose une série d’ateliers préventifs pour s’initier à la prise de risque. Organisés par l’animatrice des récréations Poup+e M+canik et la trapéziste Tarzana « piste centrale » Foures, ces ateliers payants prendont plusieurs formes, auront lieu dans divers endroits et aborderont les pratiques au choix des organisatrices. Consultez la liste des ateliers confirmés ou si votre ville n’y figure pas, voir les ateliers en préparation.

https://www.youtube.com/watch?v=O-EdFxTobSE

http://www.youtube.com/watch?v=wkh_WoPBcYg

image poup+e: alex-xylax

image tarzana: Dom Garcia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pages 36/37

Gesaffelstein referma la trappe avec précaution ; j’avais l’impression que l’obscurité était totale, malgré une fente que je distinguai ensuite. Tout à coup, je compris le danger : les bravades de Gesaffelstein trahissaient la terreur intime que je ne n’entende pas son prodige ; et pour l’oublier, il monta sur scène. Je fermai les yeux, les ouvris. Alors je vis l’Aleph.

J.L. Borges

http://www.gesaffelstein.net/

 

pages 34/35 – Brodi…

Louis Rogé, alias « Brodinski » ou encore « Brodi » comme le surnommait affectueusement Gesaffelstein à l’époque où il travaillait avec lui, est un monument de la musique électronique. À 25 ans, il vit désormais seul et abandonné dans une résidence médicalisée de Los Angeles.

Les dernières images de Brodinski, datant de quelques mois, dévoilaient les traits d’un homme usé qui se déplaçait à l’aide de béquilles. Mais toujours le sourire aux lèvres, il participait aux grandes cérémonies comme celle des MTV Awards en 2011, au côté de Kavinski ou encore de Dj Kraft. Aujourd’hui, Louis Rogé semble oublié de tous.

« Personne ne lui rend visite ou l’emmène en vacances », nous a confié tristement une dame de service de la résidence.

Le DJ, compositeur et producteur de génie attend peut-être de revoir ses grands compagnons de l’époque. Car il n’y a pas pire maladie que celle de l’oubli.

http://www.youtube.com/watch?v=rI6V5cHryBk

http://bromancerecords.com/

 

 

 

 

pages 30/31 – Fyl Sang d’Or

« The Shrine se tiendra quoi qu’il arrive ». C’est du moins ce qu’a annoncé le représentant de l’Académie de l’Equilibre. Mais après l’avoir rencontré, Fyl San d’Or a déclaré que son engagement n’avait pas été « officiellement validé ». Les analystes qui supervisent l’ordre des apparitions seront-ils obligés d’accepter ses conditions d’insécurité ? The Shrine est déjà un spectacle dangereux et l’Académie semble, pour la première fois, prête à tout.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=VChWQWj4B9A

 

 

pages 28/29 – Aymeric Bergada Du Cadet vu par Mai Lan

Svelte, long et stable, comme portant le ciel
Sur ses fines échasses, cet homme semble irréel.
Ses cheveux et sa barbe sont d’un rouge épais
Le bout des ses doigts parle quand sa bouche se tait.

A ses frêles épaules, structure organique
Des formes accrochées, des étoffes moirées,
Des plumes, des chapeaux, des perles véridiques,
Des bijoux de pirate, au fond des mers trouvés.
Il est ce soir un roi, demain sera Ganesh
Hier était Héra version extra-terrestre.
Invente des savants, des dictateurs, des djinns
Les fait vivre immobiles, l’oeil perçant, sublimes.

Il ne faut qu’une nuit, dans un lieu insolite
Pour repérer l’oiseau, rencontre électrique.
Je l’ai croisé par chance autour du thème des Huîtres
Dans un studio glacé, le brûlant Aymeric.

Mai Lan

https://www.youtube.com/watch?v=Vq2tWM_kssY

 

 

 

 

 

 

pages 26/27 – Anne van der Linden

La porte de l’atelier était entrouverte, j’entrais sans prévenir: la pièce était uniquement éclairée dans le fond par une lumière blanche qui délivrait une scène follement absurde. Anne, un steak dans une assiette posée à sa droite, peignait une femme nue qui gisait sur le plancher au milieu d’ordures. Dans la pénombre de l’entrée, je scandais à Anne: << Alors Anne, tu peins la bassesse et la décadence humaines à travers un steak?>>  Elle répondit: <<Ce morceau de chair est le référent. Le signifiant est ce que tu appelles « steak ». Mais le signifié est ici la matière, ce dont l’Homme est fait. Prends cette femme: penses-tu qu’elle jonche le sol, comme ces ordures autour d’elle? Ou plutôt qu’elle est une matière, un steak, ou encore un morceau de chair?>> Je ne savais plus quoi penser.

Gabriel Boudin-Fabre

http://www.annevanderlinden.net/

pages 24/25


En ce qui concerne la sécurité alimentaire, les analystes du Bureaux des Prévisions estiment qu’il est bénéfique de consommer des aliments que nous ne connaissons pas. Selon une étude récente financée par l’Académie de l’Equilibre, cela favoriserait l’ouverture des portes de la perception qui donneraient directement accés aux
territoires inexplorés de notre conscience.

pages22/23 – Olivia »no sport »Clavel

Olivia Clavel a trouvé le trait qui réconcilie les univers. Pleine de couleurs fluorescentes, explosives comme des feux grégeois, elle creuse pour relier les mondes et solidifie canaux et tunnels. Personne n’a jamais aussi magnifiquement tracé le passage de la nuit depuis Van Gogh. Olivia était une télé, un récepteur : alpha et oméga du Livre Sacré du Punk, sa bande dessinée était comme le son d’une guitare électrique, une transmission de l’électricité du monde. Mais la télévision s’est fait chamanique : elle a commencé à recevoir les lucioles et les esprits des autres mondes et ce sont eux et elles qui éblouissent nos cœurs. Le monde des formes en suspens est un jardin. Les âmes se mêlent aux animaux et aux arbres. Et dans nos larmes et nos rêves nous voyons le chemin des univers successifs se dessiner face à nous. Pas trop vite, pas trop vite.

Pacôme Thiellement

https://www.facebook.com/olivia.clavel.5?fref=ts

 

 

 

 

 

pages 20/21- Jacques Pyon

 

Macabres, comiques, grandioses, paumés, squelettiques et burlesques, les corps de ses images existent déjà de l’autre côté, mais Jacques Pyon les découvre à force de frotter, de gratter et de creuser l’éther qui se tient face à lui comme un gigantesque miroir d’eau givrée. Son tracé spiralé témoigne d’un psychédélisme sobre, d’une hallucination lucide, qui draine les figures sans cesse formées puis dissoutes d’un principe générateur perpétuel. Lac de souvenir, puits de l’imagination de l’humanité passée, l’œuvre de Pyon est abstraction de lumière et concrétisation des formes. Au cœur de ce court-circuit de tous les chemins mentaux, où l’hypnagogique et la veille échangent leurs forces respectives, une Déesse qui apparaît et disparaît sans cesse, comme une comptine des temps jadis, comme un poème visionnaire.
Pacôme Thiellement

http://jacquespyon.free.fr/

 

 

pages 18/19

Divers travaux du Bureau de Prévisions ont mis en évidence une tendance chez les personnes en proie à une euphorie latente à devenir plus tolérantes à la différence, moins enclines à utiliser des stéréotypes et à manifester de l’agressivité face aux étrangers ainsi que de la conformité face aux normes culturelles.

pagesz 16/17 – Le Révérend Beat-Man

 

Ce partenaire de Lala Morte présente également une personnalité à risque.
« Lui, il revendique, et c’est assez étonnant, un rôle de lanceur de couteau qui le valorise. Il dit: « dans ce milieu, je suis connu, respecté, craint ». Et il a annoncé qu’il jouerait dans The Shrine, a indiqué Alex Maron. Capable d’évoluer – il suit actuellement un stage de trampoline,- contrairement à Lalla Morte, le Révérend Beat-Man serait réadaptable.

QRcode http://vimeo.com/53331634

 

pages 14/15 – Lalla Morte*


Les suicides spectaculaires de ses admirateurs ont particulièrement choqué l’opinion publique. En plus, le jour de leurs obsèques, elle a dansé sur les tombes, uniquement pour piètiner les fleurs.

*Lalla Morte, qui perçoit une allocation permanente attribuée par l’Académie de l’Equilibre au titre d’ancienne meilleure élève, affirme pouvoir assouvir les désirs les plus fous, jusqu’à l’impensable, de ceux qui recherchent le dépassement de toutes les limites. Elle devrait, selon le Bureau des Prévisions,  faire une apparition dans « The Shrine ».

images: gilianeChe

http://www.youtube.com/watch?v=1pZx6ecTP_E