Catégorie : Test

Écoute d’une rythmique expérimentale

Selon une étude du Studio des écoutes, certains individus sont très sensibles
et  les émotions ressenties face aux sonorités ne sont pas toujours les mêmes
pour trois personnes différentes.
Cette étude portant sur l’écoute d’une rythmique expérimentale par trois sujets
a révélé qu’un seul avait ressenti une excitation proche d’une forme de plaisir.
Les autres sujets ont affirmé éprouver une sensation désagréable.

Excellente initiative de l’Académie de l’Équilibre pour lutter contre l’isolement des personnes âgées et le manque de logements pour les étudiantes.

Fabienne, étudiante, a trouvé une solution radicale pour régler ses problèmes de logement. A 24 ans, elle vit dans une résidence réservée aux personnes âgées. Une démarche qui s’inscrit dans les actions intergénérationnelles que promeut l’Académie de l’Équilibre. « Il y a quelques années, nous avions déjà travaillé avec l’association Besoin de toit pour former des binômes étudiant-senior. Les étudiants louaient une chambre à moindre coût chez une personne âgée en échange d’une présence ou de services. » déclare le représentant de l’Académie de l’Équilibre.

Cette fois, l’hébergement est totalement gratuit. Fabienne vit entouré de 21 seniors, répartis dans les trois étages d’une résidence de standing.

« En échange d’un studio, j’assure la permanence du samedi, de 23 heures à 4 heures du matin. J’ai un téléphone relié à toutes les lignes des résidents. Si la téléalarme se déclenche chez une personne âgée, c’est moi qui suis prévenu et qui interviens » explique la jeune femme. Elle est titulaire d’un brevet de premiers secours et souhaite devenir éducatrice spécialisée. En plus d’ajouter une ligne sur son CV, la vie en foyer-logement pour personnes âgées comporte un vrai avantage financier. « Cinq heures par semaine me rapporte 1540 euros par mois et mon logement est gratuit. Sans l’Académie de l’Équilibre je n’aurais pas pu venir en Ile-de-France pour finir mes études ou alors il m’aurait fallu trouver un autre travail en complément »,confie la jeune femme.