Catégorie : STEAM

Les performances d’Hervé De Keulenner revues à la baisse

Hervé De Keulenner est l’acrobate le plus rapide au monde. Cette affirmation s’appuyait jusqu’alors sur des observations et des mesures au chronomètre effectuées sans encadrement scientifique. La seule étude avait été réalisée en 2005 en Belgique par Frédéric Perennec, son entraineur au moyen d’un véhicule. Hervé De Keulenner eut l’occasion de sprinter à trois reprises sur une piste en ligne droite de 200 mètres de longueur. Selon ces observations, l’acrobate peut atteindre la vitesse de 29 mètres par seconde, soit près de 105 km/h.

Mais sous un chapiteau, les performances de Hervé De Keulenner sont en réalité plus modestes. C’est ce que montre une étude pilotée par Roselyne Burger, de l’Académie de l’Equilibre, qui a équipé le célèbre acrobate d’un GPS ultrasensible pendant les deux premières représentations du spectacle STEAM. Sa vitesse maximum enregistrée a été de 93 km/h. 10 km/h d’accélération en une foulée.

En revanche, grâce aux accéléromètres, aux gyroscopes et aux magnétomètres, la chercheuse de l’Académie a découvert que l’acrobate était doué d’une capacité d’accélération frontale et latérale sans équivalent.

Sa musculature hors norme lui permet aussi de freiner sa course brutalement et de changer très vite la direction de sa course. Tout autant que la vitesse, ce sont donc ses capacités d’accélération et de décélération qui lui permettent d’émerveiller les spectateurs.

«Notre étude est la première à apporter des informations sur les mouvements et les déplacements utilisés par Hervé De Keulenner sous un chapiteau. Steam est un fantastique laboratoire expérimental du dépassement humain», soulignent Roselyn Burger et son équipe.

STEAM a effectué son premier vol au départ de la Porte des Lilas

STEAM, le dernier né du Cirque Electrique, a pris son premier envol jeudi 13 juin. « Le spectacle se comporte extrêmement bien en vol », a assuré le pilote britannique Tapman, environ une heure après le décollage du chapiteau « Big Top ». Il était assisté du Français Johan Sautereau dit Tetaar, pilote d’essai depuis 2003, et du mécanicien navigant d’essai Jérôme Chalex. Les ingénieurs, Nelson Caillard, Robin Auneau, Tarzana Fourès, Lalla Morte, Séverinne Bellini, Hervé De Keulenner ont pris place à l’arrière.

Sur ce collage didacticiel réalisé par l’artiste Fredox pour les élèves de l’Académie de l’Equilibre, on reconnait, à l’arrière-plan, deux engins élévateurs du chapiteau « Big Top ».

Plusieurs milliers de salariés de grand cirque parisien ont applaudi lors de la prise d’élan sur l’esplanade de la Porte des Lilas.
Huit ans après le lancement du programme destiné à concurrencer le Cirque de Pékin et le Cirque du Soleil sur le marché mondial du divertissement familial, le Cirque Electrique entame ainsi sa phase – aussi incertaine que délicate – des essais en vols, avec un an et demi de retard sur le calendrier initialement prévu.

Steam redemarre malgré une importante fuite de vapeur

La fuite de vapeur assourdissante survenue dans l’unité 2 du Cirque Electrique n’aura pas de conséquences sur le redémarrage des installations. Mercredi vers 15 h 25, une fuite a été entendue aux alentours de la Porte des Lilas à Paris. Elle n’aura pas de conséquence en termes de sécurité sur la remise en marche du spectacle STEAM qui est prévu jeudi vers 21 h.

« Il s’agit d’un réglage qui n’aura de conséquence ni sur la sureté, ni sur la sécurité des personnes mais qui est assez sonore », a expliqué Cécile Mulot, la directrice du Cirque Electrique.

L’Agence fédérale de contrôle des divertissements (AFCD) a donné son feu vert au redémarrage de STEAM il y a environ deux semaines.

Les Chapiteaux 1 et 2 avaient été mis à l’arrêt l’été dernier à la suite de la découverte de microfissures dans les cuves.

Le chapiteau 1, dit « Big Top » a quant à lui déjà été relancé. Il produit à nouveau de la vapeur depuis lundi en fin d’après-midi. Fredox, notre photographe sur place, a réalisé cette image de l’installation mercredi vers 15h30. Visiblement, tout est en parfait état de fonctionnement.

Représentations : du 13 Juin au 14 Juillet 2013
Du Mercredi au Samedi à 21h et le Dimanche à 17h