pages 28/29 – Aymeric Bergada Du Cadet vu par Mai Lan

Svelte, long et stable, comme portant le ciel
Sur ses fines échasses, cet homme semble irréel.
Ses cheveux et sa barbe sont d’un rouge épais
Le bout des ses doigts parle quand sa bouche se tait.

A ses frêles épaules, structure organique
Des formes accrochées, des étoffes moirées,
Des plumes, des chapeaux, des perles véridiques,
Des bijoux de pirate, au fond des mers trouvés.
Il est ce soir un roi, demain sera Ganesh
Hier était Héra version extra-terrestre.
Invente des savants, des dictateurs, des djinns
Les fait vivre immobiles, l’oeil perçant, sublimes.

Il ne faut qu’une nuit, dans un lieu insolite
Pour repérer l’oiseau, rencontre électrique.
Je l’ai croisé par chance autour du thème des Huîtres
Dans un studio glacé, le brûlant Aymeric.

Mai Lan

https://www.youtube.com/watch?v=Vq2tWM_kssY

 

 

 

 

 

 

Poster un commentaire