Les performances d’Hervé De Keulenner revues à la baisse

Hervé De Keulenner est l’acrobate le plus rapide au monde. Cette affirmation s’appuyait jusqu’alors sur des observations et des mesures au chronomètre effectuées sans encadrement scientifique. La seule étude avait été réalisée en 2005 en Belgique par Frédéric Perennec, son entraineur au moyen d’un véhicule. Hervé De Keulenner eut l’occasion de sprinter à trois reprises sur une piste en ligne droite de 200 mètres de longueur. Selon ces observations, l’acrobate peut atteindre la vitesse de 29 mètres par seconde, soit près de 105 km/h.

Mais sous un chapiteau, les performances de Hervé De Keulenner sont en réalité plus modestes. C’est ce que montre une étude pilotée par Roselyne Burger, de l’Académie de l’Equilibre, qui a équipé le célèbre acrobate d’un GPS ultrasensible pendant les deux premières représentations du spectacle STEAM. Sa vitesse maximum enregistrée a été de 93 km/h. 10 km/h d’accélération en une foulée.

En revanche, grâce aux accéléromètres, aux gyroscopes et aux magnétomètres, la chercheuse de l’Académie a découvert que l’acrobate était doué d’une capacité d’accélération frontale et latérale sans équivalent.

Sa musculature hors norme lui permet aussi de freiner sa course brutalement et de changer très vite la direction de sa course. Tout autant que la vitesse, ce sont donc ses capacités d’accélération et de décélération qui lui permettent d’émerveiller les spectateurs.

«Notre étude est la première à apporter des informations sur les mouvements et les déplacements utilisés par Hervé De Keulenner sous un chapiteau. Steam est un fantastique laboratoire expérimental du dépassement humain», soulignent Roselyn Burger et son équipe.

Poster un commentaire