TAO (Tailored Access Operations)

L’Agence nationale de sécurité (NSA) a exploité une faille dans le mode d’interconnexion des data centers de grands groupes Internet pour intercepter des millions de données d’utilisateurs. Ce même organisme fédéral a infiltré les ordinateurs de plus de 50 000 réseaux informatiques en y diffusant des logiciels malveillants. Une unité spéciale, nommée TAO et composée de hackers, serait en charge de ces activités et viserait particulièrement les télécommunications.

Poster un commentaire