Snowden doit porter la responsabilité de ce qu’il a fait et passer un accord avec lui créerait un précédent dangereux.

C’est comme quelqu’un qui prendrait en otage cinquante personnes, en abattrait dix et dirait ensuite : « garantissez-moi l’amnistie pour ce que j’ai fait et je libère les quarante otages restants ». Keith Alexander, Directeur de la National Security Agency

Poster un commentaire